Monsieur Gagne-Tout
mercredi 06 août 2008

Emmanuel Vincnt-djalisco
Djalisco du Guet © Scoopdyga

11 épreuves, 8 engagées, 8 gagnées. Emmanuel Vincent a effectué un véritable cambriolage ce week-end lors du Derby de la Hague organisée par la SHR de Beaumont Hague.

Les trombes d’eau du dimanche n’y auront rien changé, ni même le soleil du samedi après-midi ou le brouillard du dimanche matin! Emmanuel Vincent est à l’aise par tous les temps, ces chevaux ont le pied sûr, les classements et les victoires se sont enchaînées. 1er, 2ème et troisième de l’épreuve du Derby, 1er et 3ème du Grand Prix Pro 2, vainqueur de la Pro 3 spéciale 1m20, 1er et 2ème de la vitesse Pro2… L’un des meilleur cavalier de jeunes chevaux normand a réussi un exploit : sur les huit épreuves qu’il a engagé, il les gagne toutes et effectue 17 classements au total, il remporte ainsi près de 40% de la dotation globale du concours ; et ce avec huit chevaux. Les autres cavaliers n’avaient qu’à bien se tenir !Habitué du terrain de Vauville et de ce concours, « Manu » n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il s’imposait déjà l’édition précédente et dans le Grand Prix et dans le Derby. Cette année il avait donc décidé de mettre les bouchés doubles. Il qualifie alors ses deux chevaux pour le barrage du grand Prix. Premier à partir, il explose le chronomètre avec Djalisco du Guet (53’’45) et réitère avec Noria de Galeste (55’’09) mais avec 4 points. La meilleure cavalière du concours Harmonie Thiennette et Lamioche de Moyon en profitent et s’immiscent entre les deux.

Dans l’épreuve suivante, le derby, le cavalier remettra la même ardeur à la tache. Effectuant le seul parcours sans pénalité, il remporte une nouvelle coupe avec l’étalon national Jenny de la Cense. Il prend également la deuxième place avec La Luna, seul 4 points et prend la troisième avec Infante des Chenes, grâce au plus rapide parcours à 8 points. Le derby amateur lui a été remporté par Pauline Talbourdet et Kalia du Thymerais devant Fabrice Ernouf/Kyrielle de l’Ay

Malgré la pluie et le brouillard souvent présent au cours de ces trois jours de concours, les spectateurs, inconditionnels au cadre et à l’ambiance sont quand même venus nombreux savourer le gigot cuit à la broche le dimanche midi, les moules/frite le vendredi soir et été présents pour se dandiner jusqu’au bout de la nuit samedi ! Une 33ème édition que l’on peut dire « réussie » !