National 1 de Cabourg: de mieux en mieux!
lundi 25 juin 2001

Doublé de Julien Epaillard dans les deux A2 du week-end et victoire de Stéphane Delaveau dans le Grand-Prix. Grâce à la qualité de sa piste et de son organisation, le Jumping de Cabourg a une nouvelle fois drainé les têtes d'affiche...

3200 engagés, 500 boxes, 3 pistes et 35 épreuves, ces chiffres donnent une idée de l’ampleur prise par le jumping de Cabourg. La recette de ce succès ? Une organisation sans failles, des infrastructures adaptées, un programme intéressant, le tout pimenté d’une bonne dose de bonne humeur et servi dans un cadre somptueux : au cœur de la piste de trot de l’hippodrome de Cabourg. Nouveauté cette année : la piste principale (5000m2) et son paddock ont été refaits en sable par Normandie Drainage.

Michel Delaunay est président de la Société Hippique de Cabourg depuis 15 ans. Ancien cavalier de concours complet de haut niveau, il est bien placé pour connaître les souhaits des participants. « Nous sommes des gens d’expérience, faire de mieux en mieux : c’est notre devise. Le principe de ce concours est d’associer les amateurs et les professionnels, que les jeunes montent en même temps que leurs idoles. Le fait d’avoir trois pistes nous permet de proposer tous les niveaux d’épreuves, de la classe D à la classe A. Je tiens d’ailleurs à remercier la Société d’Encouragement du Cheval Français (courses), locataire de cet hippodrome, qui nous accueille. Le président de la Société des courses de Cabourg : Paul Essartial est un visionnaire, il a vite compris qu’il fallait s’unir, que les courses et les autres disciplines n’étaient pas des concurrents mais une grande famille. Ainsi, la trentaine d’hippodromes de Basse Normandie s’est engagé a diversifié l’utilisation de ces structures habituellement réservées aux courses. »

Les efforts fournis par l’équipe du concours ont été récompensés par la qualité des concurrents de 2ème et 1ère catégorie. Une partie des meilleurs cavaliers français se sont déplacés pour l’occasion : Eric Navet, Alexandra Ledermann, Roger-Yves Bost, Hervé Godignon, Xavier Leredde et Jean-Marc Nicolas, pour ne citer qu’eux... Un plateau de cavaliers qui a offert du beau spectacle et ravi les spectateurs.

Le jeudi était entièrement consacré aux épreuves de Cycle classique 4, 5 et 6 ans, qualificatives pour le championnat de France qui aura lieu à Fontainebleau en septembre prochain. Des épreuves qui permettent de former les chevaux, et de détecter les futurs champions. Si les 4 et 5 ans se déroulent sans chronomètre (les sans fautes sont ex-aequo), les 6 ans sont soumis au verdict du temps. L’épreuve en deux étapes des 6 ans est gagnée par Haeken Platière (Laeken) et Florian Duprey, devant Hop de Subrevil (Quidam de Revel) et Francis Mas, en troisième position se trouve Helios de Bennetot et Christian Hermon.

Déjà vainqueur à Pont-l’Evèque il y a deux semaines, François-Xavier Boudant s’est imposé dans les deux épreuves majeurs de 2de catégorie.Dans la B1 du samedi qui se courrait en deux phases, le trio de tête est entièrement masculin. F-X Boudant en selle sur Dollars Boy a été le plus rapide des 98 partants avec un temps de 24’61, il devance largement Christophe Hurel et Eventing (27’51), et Cedric Bellanger/Ambiorix (27’77). Deux jeunes cavalières pointent à la 4ème et 5ème position : Clémence Laborde et son fidèle Calino Doro (27’95), juste devant Pénélope Leprevost sur Vif des Tourelles (28’26).

La B2 à difficultés progressives est quant à elle remportée par Jean-Christophe Laparra et Bleuet du Hommet qui signent un sans faute très rapide de 56’10, soit 5 secondes de mieux que le second ! Olivier Domergue en selle sur Erbord (61’14) prend la deuxième place devant Grégory Robin et Ginkgo du Bel Air. Le Grand Prix B1, épreuve phare des 2de catégorie, a connu une affluence record : plus de 100 cavaliers au départ ! Le chef de piste Philippe Dejoie avait concocté un parcours délicat, dont seulement 13 cavaliers ont déjoué les difficultés. Au barrage, il fallait être très rapide et sans-faute pour espérer gagner. Défi relevé par F-X Boudant qui s’impose de nouveau avec Dollars Boy en 30’02, juste devant Emanuelle Mille et Flo du Talus (31’77), et François Poppe/Fox Trot (31’87), Franck Vancrayelynghe en selle sur Apricot Sun prend la 4ème place. On retrouve F-X Boudant et son deuxième cheval : Candidat II à la cinquième place. Le meilleur chrono était réalisé par Xavier Vacher et Phyla Kerne, mais ils écopaient d’une faute, ce qui les reléguait en 8ème position. A noter : les trois chevaux que monte F-X Boudant en B1 sont trois propres frères, issus de son élevage.

Le jeune et talentueux Julien Epaillard a fait preuve de régularité. Il a de nouveau démontré son talent et sa rapidité : il remporte deux A2 et prend la deuxième place de la A1open. La relève semble assurée… Le Samedi, dans la A2 en deux phases, il l’emporte avec Dolby des Champs, devant Timothé Anciaume en selle sur Egerie ST Loise, et Max Thirouin sur Fou Chin Trevira HN. Dans la A1open du samedi, sur les 96 concurrents, 26 se sont qualifiés pour le barrage. Autant dire que la lutte était serrée. Finalement, Gilbert Doer s’impose avec Bleu Blanc Rouge, il devance donc Julien Epaillard sur Absalon et Bertrand Pignolet en selle sur l’étalon Bayard d’Elle.Dimanche, à 7h le premier cavalier de la A2 entrait en piste, une heure peu habituelle et très matinale, mais qui permettait aux chevaux de « sauter à la fraîche ». 18 cavaliers se qualifiaient pour le barrage, au final, c’est Julien Epaillard qui fut le plus rapide en selle sur Elue de St Simeon. Eric Levallois prend la deuxième place avec Experio, devant Eric Navet et Gentleman Platière. Elodie Mas

Dimanche après-midi, les spectateurs sont venus nombreux pour assister à la plus grosse épreuve du concours : le Grand Prix A1 de la Ville de Cabourg. Le spectacle était au niveau des espérances puisque 73 cavaliers pouvaient prétendre à la victoire. Même si le parcours semblait très difficile, compte tenu du niveau des cavaliers, 25 d’entre eux se sont qualifiés pour le second tour. Finalement, c’est Stephane Delaveau et Eclipse de la Bar qui réalisent le meilleur chronomètre : 36’03, Eric Navet prend la deuxième place avec Darius du Murier (36’90), Gilbert Doerr finit 3ème avec Reedskin (37’35).