Nicolas Delmotte et Luccianno HN en démonstration sur le Grand Prix Audi
samedi 24 mai 2008

lisbonne8- delmotte-lucciano
Nicolas Delmotte et Lucciano HN Ph: C Bigeon

Les plus de 3000 personnes massées dans les tribunes du stade équestre de Campo Grande à Lisbonne n’ont pas boudé leur plaisir, suivant avec passion ce premier Grand Prix nocturne du CSIO version cinq étoiles.

Certes le chef de piste officiel est le Portugais Luis Xavier de Brito, mais il a construit ce Grand Prix à 1m60 avec l’aide du célèbre chef de piste habitué des Jeux olympiques, le Vénézuélien Leopoldo Palacios. Alors pas question de s’attendre à une épreuve au rabais. Ce fut le cas avec notamment une grosse dernière ligne composée d’un double vertical oxer le long de la grande tribune puis oxer qui dissuada plusieurs cavaliers de prendre le départ, dont Luciana Diniz une des bonnes cavalières du Portugal, l’Irlandais Marion Hughes. Ainsi sur les quarante-trois couples au départ, on comptera pas moins de neuf abandons (dont Joe Whitaker/Desdemona) ou éliminés. Démarré à 21h30 (heure locale), ce Grand Prix Audi profita du nouvel éclairage de cette superbe piste en herbe pour offrir un vrai spectacle. Tension, suspens. Rivière, triple, le parcours fait des dégâts. Les Français ne sont pas épargnés sur cette première manche, Pauline Guignery/Vinca Major v Vlieringen 11 points, Kevin Staut/ Jo de Labarde 5 points, Bruno Broucqsault/Walkabout Wonderland éliminé après un refus sur le double, Pénélope Leprévost et Jubilée d’Ouilly 8 points dont la rivière…. Six cavaliers après Kévin Staut sur la liste de départ, Nicolas Delmotte et Luccianno HN entrent concentrés. Dix-neuvième couples sur la piste, ils réalisent un superbe parcours très soigné et offre le premier sans faute à un public portugais expert. Sans pénalité en 76’’38, ils plantent le décor. Malgré les cavaliers qui se suivent sans qu’aucun sans faute ne se profile on a pu apprécier quelques beaux parcours dont celui du Brésilen Francisco Jose Musa/Chantree 6. Le Belge victorieux sur la grosse de l’après-midi, François Mathy Jr/Ivoire du Rouet abandonne. Il faudra attendre les derniers cavaliers pour apprécier un nouveau sans faute, celui de l’Italien Emanuele Gaudiano associé à Uppercut DS en 77’’26, un chrono un peu plus rapide que Nicolas Delmotte. La seconde manche est réaménagée pour permettre au premier quart des cavaliers de partir sur parcours plus concentré. Neuf obstacles contre treize en première manche, une démonstration de voltige anime la pause. Ils seront donc onze à repartir en seconde manche dont deux Français Nicolas Delmotte, bien sûr et Kevin Staut. Ils seront plus nombreux à décrocher le sans faute et parmi eux Kevin Staut/Joe de Labarde, l’Irlandais Cameron Hanley/SIEC Concept, le Britannique Tim Gredley/Timo, l’Italien Paolo Adorno et Nicolas Delmotte/Luccianno HN. Au final, Nicolas Delmotte/Luccianno HN décrochent la victoire devant deux Italiens Paolo Adorno/Classic Boy, Emanuele Gaudiano/Uppercut DS, le Britannique Tim Gredley/Timo, L’Irlandais Cameron Hanley/SIEC Concept puis Kevin Staut/Jo de Labarde. « Je suis très content d’avoir remporté cette victoire, lancera Nicolas Delmotte après le podium. Le cheval a bien évolué pendant le concours. C’est son premier Grand prix à ce niveau. Je connaissais déjà Lisbonne où j’avais remporté la coupe des nations avec Discrète, il y a quelques années. » Luccianno HN, cet étalon des Haras nationaux confié depuis plusieurs saisons au cavalier nordiste sera aussi de la partie pour la Coupe des nations de dimanche après-midi. Une coupe des nations programmée en fin de concours, car ici, au Portugal, on a poursuivi cette tradition liée à l’histoire des CSIO.

Photo: C.Bigeon

Retrouvez les deux étapes de Nicolas Delmotte et Lucciano*HN dans le Grand Prix de Lisbonne en un clic, ici !