Patrice Delaveau prend le large
mercredi 12 mai 2021

Patrice Delaveau, aux côtés d'Emmanuèle et Armand Perron-Pette, ici en 2014
Patrice Delaveau, aux côtés d'Emmanuèle et Armand Perron-Pette, ici en 2014 © Scoopdyga

Après onze années d'une fructueuse collaboration, les chemins du Haras des Coudrettes et de Patrice Delaveau se séparent, comme l'ont annoncé chacun des concernés sur leurs réseaux sociaux respectifs.

À la lecture des premières lignes postées sur les réseaux sociaux de Patrice Delaveau, on s'est fait quelques sueurs froides en pensant qu'il mettait un terme à sa carrière. « Ces onze dernières années ont été pour moi les plus belles de ma carrière sportive grâce à l'engagement et au soutien sans faille du Haras des Coudrettes, de la famille Perron-Pette. Il y a quelques semaines, j'ai subi une intervention à l'épaule qui me tiendra encore éloigné des terrains de concours jusqu'au milieu de l'été. Cette immobilisation forcée m'a permis de mûrir certaines réflexions quant à la suite à donner à mon projet sportif et à mon mode de fonctionnement. », peut-on notamment lire. Fort heureusement, le Normand précise quelques lignes plus loin qu'il souhaite (re)prendre son indépendance et s'ouvrir à de nouveaux projets. « Je quitterai prochainement le site du haras de la Forge tout en continuant à monter les chevaux HDC, et j'accueillerai désormais dans une écurie voisine et indépendante, de nouveaux propriétaires et nouveaux chevaux afin de dynamiser mon piquet de compétition de haut niveau et diversifier mon activité notamment dans le coaching d'élèves. », continue-t-il. 

Chez HDC, on précise également que « l'association amicale et sportive se conjuguera toujours au présent » et ajoute par la même occasion continuer de soutenir le sport de haut niveau, notamment en saut d'obstacles et en concours complet, grâce à des « activités d’élevage, de commerce, de valorisation et d’entrainement de haut niveau. »

La collaboration avec le Haras des Coudrettes aura définitivement marqué la carrière de Patrice Delaveau. Son résultat le plus mémorable restera probablement son titre de vice-champion du monde, en individuel comme par équipe, aux JEM de Caen en 2014, aux rênes d'Orient Express HDC. Grâce à Ornella Mail*HDC, le Normand s'est également offert quelques très belles victoires, dont le derby du CSIO5* de La Baule par deux fois. Sur ce même évènement, Patrice s'était emparé du Grand Prix en 2018 avec Aquila*HDC.