Pro 1 NHS : Pierre-Marie Friant et sa star au zénith
lundi 10 août 2020

Pierre Marie Friant et Bianca Star
Pierre Marie Friant et Bianca Star © Eric Fournier

Bianca Star entre dans la constellation des comètes en explosant le chronomètre du Grand Prix Pro 1 du Normandie Horse Show dimanche dernier. Une victoire sans bavure. Son cavalier est le seul à placer deux chevaux au barrage dont Urdy d'Astrée (3ème).

En clôturant la première partie du Normandie Horse Show avec une victoire dans le Grand Prix 145 face à des clients solides et motivés Pierre-Marie rappelle que Friant fut un temps synonyme d'Equipe de France quand Jacques (père) était un pilier des bleus associé à Omnibus (Incitatus). Depuis, Pierre-Marie a largement gagné en légitimité et s'alignait même dans le GP de La Baule en mai 2019. 

L'élevage étant le socle du NHS, il n'est pas inutile de détailler les origines des deux partenaires du cavalier de La Chapelle sur Erdre (44). Pédigrées intéressants, le premier long comme le bras, le second très bref. L'élevage n'est pas (encore) une science exacte.

Comme son nom l'indique, Bianca Star (ISO 153/19), née à la SARL Equiouest Jump (44) est une fille du célèbre Quick Star marié à la bonne Kim de Dampierre (ISO 135/07 avec Pierre Jarry) par Qualisco III, lui même ISO 165/92. Accoupler des gagnants à des gagnantes n'est pas une évidence, pas plus qu'un gage de réussite systématique. Et pourtant.

Agée de 9 ans Bianca Star, issue de Kim de Dampierre qui a déjà donné l'excellent Arioto (Diamant de Semilly), ISO 162/19, semble avoir été préservée, en tous cas bien gérée. C'est aussi l'âge idéal pour aborder sereinement les GP. Elle est régulière et gagnante sur 1.35m (CSI 2*), 3ème du GP 140 vendredi et dans la lumière à l'issue d'un barrage triomphal  à douze sur la carrière de St Lô. Sa grand-mère est Equina V Sombeke, Bwp (Pik Bauer, Han), ISO 154/90, championne de France à 8 ans avec Edouard Couperie, mère d'Haxelle Dampierre (Papillon Rouge), ISO 179/05. Il est sans doute trop long de citer tous les gagnants internationaux (CSI5*-CSIO) figurant dans la souche de Bianca Star mais indispensable de retenir que l'héroïne du jour appartient à une lignée européenne extrêmement prestigieuse, peut-être la plus convoitée du moment et la plus teintée d'affixes illustres tels que de Muze, du Seigneur, Van'TRoosakker, de La Pomme, Kervec et d'autres.

Urdy d'Astrée (Bouffon du Murier et Quatchina d'Astrée par Pamphile), ISO 169/19, né chez Fabien Bachellereau en Vendée (85) incarne une page de l'élevage du Grand Ouest quand la Vendée était forte, omniprésente aux Finales de Fontainebleau, et que Double Espoir (père de Bouffon du Murier) était une des grandes vedettes des HN. Les origines d'Urdy sont peu détaillées côté maternel où apparaît surtout Kerball (Pamphile), ISO 167/09, Cheval de Selle issu d'une Balerine Origine inconnue. 

Quatchnia d'Astrée n'a qu'un produit répertorié sur SIRE, Urdy, cheval tonique, souple, de grande envergure, généreux dans ses sauts mais sans doute subtil à monter même si Pierre Marie le connaît désormais parfaitement au regard des nombreux succès collectionnés depuis 2014, année d'entame d'une parfaite connivence. Pamphile (ISO 145/96), père de mère, a beaucoup gagné avec Jacky Bachellereau et son sang (Hurlevent - autre vedette de La Roche s/Yon avec de l'Anglo Arabe ) est intéressant.  

Voilà deux piliers de Pierre-Marie Friant que l'on pourra suivre prochainement...et pourquoi cette victoire à St Lô avec Bianca Star ne signerait-elle pas la poursuite d'une belle aventure internationale?