Reynald Angot met la main sur le Grand National du Mans
dimanche 20 novembre 2022

Reynald Angot et Chrome d'Ivraie
Reynald Angot et Chrome d'Ivraie © FFE/PSV

Quel week-end pour Reynald Angot au Mans ! Alors qu'il classait cinquième de la Pro 1 Grand Prix vendredi avec Untouchable Gips*HDC (Portofino 46), sixième de la Pro 1 vitesse samedi avec Brume de Rauracie (Diamant de Semilly) et septième de cette même épreuve avec Completely Z (Cassini II), ce dimanche, le cavalier s'est offert la Pro 1 Grand Prix avec Vendôme d'Anchat*HDC (Diamant de Semilly) ainsi que le rendez-vous majeur du week-end, la Pro Elite Grand Prix. Et avec la manière, s'il vous plaît ! En selle sur l'étalon Anglo-arabe de dix ans Chrome d'Ivraie (Jarnac), Reynald Angot n'a laissé aucune chance à ses trente-cinq concurrents en signant le seul double sans-faute de l'épreuve. Mais ce n'est pas tout. Le cavalier avait doublé ses chances de victoire lors du premier tour en signant un parcours parfait avec son autre cartouche dans cette épreuve, Untouchable Gips*HDC. À lui seul, Reynald Angot représentait d'ailleurs 50% des qualifiés pour le barrage, puisque seuls quatre couples sont finalement parvenus à y accéder. Aux côtés du représentant de l'écurie Plessis - HDC, ceux qui se classaient deuxièmes de l'épreuve majeure du vendredi, Jean-Luc Mourier (écurie Antares - EBM) et Kielekoo van T et L (Carabas VD Wateringhoeve), ainsi que David Gonzalez Herrera (écurie SCEA chez Tale - La Financière Nivernaise) et Vackanda de Lojou (Apache d'Adriers), qui se classaient quant à eux dixièmes de la Pro 1 Grand Prix deux jours auparavant. Mais ces deux couples ont malheureusement été pénalisés de quatre points au barrage, laissant ainsi la victoire à Reynald Angot, qui se classe ainsi premier et quatrième de cette épreuve. Voilà ce qui s'appelle un week-end réussi.
Prochain rendez-vous du circuit fédéral : la finale, les 2 et 3 décembre prochains à Saint-Lô !

Pour consulter les résultats complets de cette épreuve, cliquez ici.