Rolex rankings : Steve Guerdat no 1 mondial !
mardi 06 novembre 2012

guerdat portrait
Steve Guerdat

Encore une consécration pour le champion olympique, qui prend la tête des Rolex Rankings, devant Nick Skelton, Christian Ahlmann et Rolf-G. Bengtsson, leader jusque là. Kevin Staut est 6e. Pénélope Leprévost, 11e (+2), et Roger-Yves Bost, 14e (+2), ont une (bonne) chance d'accéder à la finale du Top 10 Rolex IJRC à Genève.

Quelle année 2012 pour Steve Guerdat, 2e de la finale de la Coupe du monde Rolex FEI à den Bosch, champion olympique individuel à Londres, victorieux de nombreux Grands Prix (à Rio), à Aix-la-Chapelle (vendredi), à Jerez, à Zurich, etc.! Et le voilà promu pour la première fois no 1 mondial en ce mois de novembre 2012, où il portera le brassard vert et or des Rolex Rankings. Une belle récompense, pour ses succès, son management très intelligent et respectueux de ses chevaux, sans parler de son élégance en selle et de son attitude.
"C'est un immense plaisir, un honneur et une belle récompense. C'est un idéal dans une carrière et je vais faire de mon mieux pour y rester, mais je n'en fait pas un but en soi et ne veux pas trop demander à mes chevaux pour garder cette place. Je suis fier d'être arrivé là tout en étant parvenu à bien gérer leur carrière et à les ménager", a déclaré Steve Guerdat, qui ne chôme pas. Dimanche soir, il est parti du CHI-W de Lyon pour la Belgique, pour voir des chevaux. Et ce mardi matin, il était l'invité d'honneur de la conférence de presse du CHI-W de Stuttgart: preuve que son aura et son capital sympathie dépassent largement les frontières. Et jeudi, départ pour le CSI***** de Vienne !

Relais entre amis
Steve Guerdat succède à l'un de ses grands amis (de vingt ans son aîné), le Suédois Rolf-Göran Bengtsson, qui était venu spécialement à Zurich au lendemain du retour de Steve de Londres pour fêter ce titre olympique avec lui. Le fin Suédois, autre styliste très admiré dans le monde, aura tenu la tête dix mois, depuis le 1er janvier 2012. Il est désormais 4e, à 147 pts de lui. Le Britannique Nick Skelton, 2e à 122 pts du nouveau leader, garde son rang, tandis que Christian Ahlmann progresse de la 5e à la 3e place.

Combien de Français en finale du Top 10 ?
Pius Schwizer, 5e, perd un rang malgré sa belle victoire dans le Grand Prix Coupe du monde Rolex FEI de Lyon, car, dans le même temps, il effaçait ses succès de l'automne passé à Oslo et à Helsinki. Kevin Staut, bon 6e (=), Marcus Ehning, 7e, et Edwina Tops-Alexander, 8e, semblent presque assurés de se retrouver dans la 12e finale du Top 10 mondial Rolex IJRC, le 7 décembre au soir à Genève. Quelle finale palpitante en perspective!
Pour les deux dernières places, tout se jouera probablement entre Marco Kutscher, 9e (+2), Beezie Madden, 10e (l'Américaine ne devrait pas faire le voyage), Pénélope Leprévost, 11e (+2), Ludger Beerbaum, 12e (-3), Richard Spooner, 13e (l'Américain sera à Genève), Roger-Yves Bost, 14e (+2), et Kent Farrington, 15e (autre Américain présent à Genève). A Toronto, à Vérone, à Vienne et à Stuttgart, la lutte sera intense! On pourrait donc aussi bien avoir trois Français… qu'un seul en finale du Top 10. Suspense, suspense!

Et les autres ?
Suivent du côté tricolore Patrice Delaveau, 32e (-4), Simon Delestre, 35e (+2), Julien Epaillard, 56e (-10), Michel Robert, 60e (-2), Jérôme Hurel, 67e (+5), Eugénie Angot, 68e (+11), Philippe Rozier, 96e (-15), Olivier Guillon, 108e (+11), Reynald Angot, 117e (+6), Marie Hécart, 131e (+5), Olivier Robert, 139e (+1), Aymeric de Ponnat, 146e (+3), Michel Hécart, 157e (+29), Timothée Anciaume, 157e (+26), Eric Navet, 199e ex. (-11), et Romain Duguet, 199e (-11).