Rotterdam, c’est parti !
jeudi 18 juin 2009

hardelot2006-zoer-okidoki
Albert Zoer et Okidoki - Ph. Elisabeth Kedziora

Une semaine de repos, et c’est reparti. Entre l’étape de Saint Gall et celle d’Aix la Chapelle, les meilleurs cavaliers de saut d’obstacle se rendent à Rotterdam pour rejoindre ceux…de dressage. A ne pas manquer !

La terre est historique. Le concours, vieux de 61 ans. Les victoires des Français nombreuses, rappelons nous en 2004, 2005, 2001. L’évènement est alors immanquable pour les tricolores! Pour faire oublier la mauvaise prestation de la troisième étape du circuit Meydan FEI, le sélectionneur national, Laurent Elias compte sur trois cavaliers : Nicolas Delmotte (Lucciano HN), Olivier Guillon (Lord de Theize), Kevin Staut (Kraque Boom) et une cavalière, Pénélope Leprevost (Jubilée d’Ouilly). Mais face à eux, les meilleurs cavaliers internationaux se bousculent. L’équipe allemande est redoutable avec Marcus Ehning, Meredith Michæls Beerbaum, Gilbert Bockmann et Caroline Muller. Celle de Suisse tout aussi inquiétante : Steve Guerdat, Christina Liebherr, Pius Schwizzer et Werner Muff. Il y a fort à parier qu’après leur éviction de la tête du classement, les helvètes partiront couteaux entre les dents pour retrouver leur rang. Mais les Américains, partis sur leur lancée exceptionnelle après une victoire à la Baule et à Saint Gall, ne lâcheront pas le leadership si facilement.

L’équipe des Pays-Bas n’a pas dit son dernier mot, et au vue des participants sur la liste, l’équipe devrait faire partie des favoris. Citons Albert Zoer présent avec Sam et Oki Doki, Angelique Hoorn, Marc Houtzager, Gerco Schroder…Leurs voisins belges entreront aussi dans la bagarre. Aux côtés de Philippe Lejeune, Ludo Philippaerts, et Marc Van Dijck, Jos Lansink qui devrait partir avec Spender S dans la Coupe des nations Meydan FEI, devrait être en selle sur Cumano, qui retrouvera le haut niveau, dans le Grand Prix. En clair, tout reste à faire, rien n’est défini.

Depuis que mémoire d’homme se rappelle, il a toujours existé. Le CDIO ouvrira ses portes dès demain. Côtoyant les meilleurs cavaliers de CSO, le top du dressage viendra courir son CDIO. La reine de la discipline, Anky Van Grusven partira avec le roi, IPS Salinero. A ses côtés pour les Pays Bas, Edward Gal, Imke Schellekens Bartels, et, moins connu, Sander Marijnissen. L’équipe semble invincible. L’Allemagne avec Johannes Augustin, Sonja Bolz, Hartwig Burfeind, Christoph Niemann tentera sa chance comme trois autres pays : la Belgique, le Danemark, la Suède. Côté français, aucun partant. Hubert Perring, un moment annocé, a finalement privilégié le CDI** de Vidauban.

Retrouvez le Live en cliquant, ICI!

Et les résultats : en cliquant, ICI!