-->

Saut Hermès : le Grand Prix pour Ludger Beerbaum !
dimanche 14 avril 2013

saut hermes 2013 Ludger Beerbaum et Chaman
Ludger Beerbaum et Chaman © Hermès / Frédéric Chéhu

Au terme d’une barrage à quatorze ultra disputé, l’expérience a parlé. Le multi-médaillé Ludger Beerbaum remporte le Grand Prix Hermès devant Reed Kessler et Rolf-Göran Bengtsson.

Savamment dosé par Franck Rothenberger (13 cavaliers pénalisés de 4 points) mais finalement pas assez sélectif (14 des 38 couples au barrage), le parcours du Grand Prix a offert un beau suspens au public massé sous la magnifique verrière du Grand Palais.
Premiers à s’élancer dans un barrage terminant sur une grande galopade le long du public pour sauter l’ultime oxer, Meredith Michaels-Beerbaum (40’95) et son impressionnante Bella Donna 66 puis Rolf-Göran Bengtsson/Quintero la Silla (39’26) donnaient d’emblée le tempo en bouclant deux sans-faute rapides qui obligeaient les autres cavaliers à prendre des risques. Il faudra d’ailleurs attendre six couples pour ovationner un nouveau sans-faute...  Hans-Dieter Dreher/Embassy II (38’57) et Marco Kutscher/Cash 63 (38’55) abaissaient tous les deux le chrono du Suédois mais une et deux fautes les reléguaient aux 6e et 11e places. Pénélope Leprevost et la bondissante Nayana signaient exactement le même temps (39’26) que le leader provisoire mais une barre sur l’entrée de double les renvoyait à la 7e place.
Neuvième à prendre le départ, Ludger Beerbaum et son puissant Chaman reprenaient l’avantage (38’33). La seule qui faillit lui chiper la victoire fut la toute jeune Reed Kessler (dix-huit ans), associée à Cylana (38’53). « Malgré mon âge et mon expérience, seuls vingt centièmes nous séparent ! », plaisantait Ludger Beerbaum à la sortie de piste de l’Américaine. « C’est dans le virage avant le vertical Hermès que j’ai perdu du temps, commentait cette dernière, arrivée lundi en Europe afin de préparer la finale Coupe du monde de Göteborg (24-28 avril). Mais je suis ravie car, après la tournée de Floride, elle a vite repris ses marques sur ce premier indoor. »
Une chute et des déceptions
Le barrage fut aussi marqué par la chute de Marcus Ehning suite à la dérobade de Copin Van de Broy devant la palanque à vagues. Inhabituel ! Parmi les déçus, il y a aussi Patrice Delaveau. Qualifié pour le barrage avec Lacrimoso 3 HDC, il sortait finalement à douze points. Quant à Kevin Staut/Quismy des Vaux et Simon Delestre/Valentino Velvet, ils étaient tous les deux écartés du barrage à cause d’une faute sur le n°2 (à laquelle s'ajoute une faute sur l'ultime obstacle pour Simon). Un oxer naturel éclairé par le soleil qui a surpris plusieurs chevaux après un n°1 sauté dans l’ombre. Les jeux d’ombres et de lumières créés par la verrière en fonction des nuages ajoutaient en effet des nuances non négligeables et variables au parcours. 

Résultats ici

Commentaires


 | 15/04/2013 08:39
CHAMAN, un bon KWPN dont on regrettera qu'il ne soit pas SELLE FRANCAIS avec un père et un grand-père maternel gagnants de finales COUPE du MONDE...dommage