Triomphe de Kevin Staut à la Tour Eiffel
samedi 05 juillet 2014

paris eiffel Kevin Staut et Silvana HDC
Kevin Staut et Silvana HDC © Olivier Ennochi

Scénario idéal pour cette première édition du Jumping Paris Eiffel, qui accueillait aujourd'hui la 7ème étape du Longines Global Champions Tour. Kevin Staut et Silvana enlèvent sans bavure le Grand prix de Paris suite à un triple sans faute.

48 des meilleurs cavaliers du moment étaient au rendez-vous pour disputer cette épreuve en deux manches à 160 tracée par le chef de piste italien Uliano Vezzani. Lors de la première manche, 12 d'entre eux bouclent un sans faute, mais comme c'est l'usage dans ce circuit, les 18 meilleurs, dont 6 couples  pénalisés de 4 points,  seront rappelés pour courir une seconde manche tout aussi exigeante. Parmi eux, 4 français: Simon Delestre (Qlassic Bois Margot), Pénélope Leprévost (Nice Stéphanie), ainsi que les deux leaders provisoires à ce stade de la compétition, Kevin Staut (Silvana HDC) et Patrice Delaveau (Orient Express HDC). Neuf des candidats sans faute sur cette seconde phase, dont la seule cavalière, Georgina Bloomberg, auront du s'affronter sur un troisième tour décisif. Malheureusement, Patrice Delaveau était tenu à l'écart du barrage suite à une incompréhension inhabituelle avec Orient Express qui lui valait une grosse faute.  Lors de cette finale âprement disputée, le public, nombreux et très impliqué dans le dénouement de la compétition, a tremblé lorsque Rolf Göran Bengtsson , chutait sur le gros oxer Longines en raison, lui aussi, d'une incompréhension avec Casall. Au final, Marcus Ehning, premier à prendre le départ avec Cornado, signait le premier des quatre triple sans faute du jour en 43"04. Il terminera en 3ème position. "Je n'étais pas satisfait du premier tour, j'ai changé d'embouchure pour la seconde manche. Nous étions trop nombreux au barrage, et dans ce cas là, il vaut mieux assurer le sans faute plutôt que de faire une barre qui vous fait reculer très loin au classement. Je suis satisfait d'avoir fait un tour dans un bon train mais qui va laisser à Cornado un bon souvenir pour les prochains concours". Second au classement, le suisse Pius Schwizer aux commandes de Toulago, qui boucle lui aussi son tour sans toucher une barre en un temps de 41"07. Bon joueur, il se disait enchanté de son cheval, et de sa 2nde place, car Kevin Staut, dernier à partir, aura réussi à grignoter quelques mètres ici et là sur le cavalier helvétique qu'il vient coiffer au poteau grâce à un chrono de 40"74. Il observait que le barrage ne s'était pas couru si vite que ça, et que tous ceux qui avaient essayé de jouer le chrono avaient été victimes d'une faute. "J'ai commencé plutôt tranquillement, en essayant de prendre du rythme au fur et à mesure du parcours pour aborder le dernier vertical dans de bonnes conditions. Silvana aime cette ambiance des terrains qui ressemblent un peu à des concours indoor." Kevin, qui rendait hommage aux organisateurs et aux partenaires, se disait enchanté d'avoir gagné cette première édition du Jumping Paris Eiffel.
Au cumul des points, le cavalier français se retrouve ce soir en tête du Global Champions Tour avec 155 points,  devant Rolf Göran Bengtsson (154 pts) et Edwina Tops Alexander (146 pts). Reste 7 étapes à courir, la finale étant programmée à Doha.
Demain, au pied de la Tour Eiffel, le Grand Prix 5* Gucci débutera à 15h15. Il sera suivi de la cérémonie d'adieux du crack Itôt du Chateau, tandis que Jean François Pignon présentera une dernière fois ses chevaux en liberté à 18h15.

Tous les résultats ici