Un week-end à La Baule
lundi 10 mai 2010

la baule illustr
la baule illustr

Entre terre et mer, le jumping de la Baule vous attend, à partir de jeudi, pour la 50ème édition. Coupe des nations, derby et Grand Prix, le programme annonce du grand sport.

Voilà un demi-siècle, François André, (fondateur de l’entreprise de casinos et hôtels devenue aujourd’hui le groupe Barrière), cédait un terrain à la mairie de La Baule à condition qu’elle organise des concours hippiques. C’est aujourd’hui devenu l’un des événements équestres le plus important du circuit mondial avec, entres autres, l’organisation d’une étape de Coupe des nations Meydan FEI (la super league). Tous les grands noms de l’équitation y ont brillé. Cette année ne fera pas exception. Beezie Madden, Rodrigo Pessoa, Michael Whitaker, Eric Lamaze sont de ceux qui ne manqueraient pas une édition. Les temps fort commencent dès vendredi, 15h 25. Les 10 meilleures nations équestres du monde (Pologne, Etats-Unis, Allemagne, France, Italie, Espagne, Grande Bretagne, Suède, Irlande, Pays-Bas) prendront part à la première des 8 étapes du circuit Meydan FEI. Si la France terminait en tête l’an dernier, elle cédait l’étape de La Baule à la Suisse. Pius Schwizer sortait alors grand vainqueur du concours, avec dans les poches également le premier prix du derby. Cette année encore, l’équipe helvétique pourrait être redoutable. Aux côtés du n°1 mondial : Steve Guerdat, Theo et Werner Muff et Hansueli Sprunger. Tapis dans l’ombre, les déçus de la Coupe du monde de Genève, les Américains, Mario Deslaurier et Mc Lain Ward, pourraient prendre leur revanche aidés par Hilary Dobbs, Richard Spooner et Beezie Madden. Sans compter l’Irlande qui, fort de son succès à Lummen dans la première Coupe des nations de la saison, aligne une équipe ambitieuse : Shane Breen, Cameron Hanley, Niall Talbot, Shane Sweetnam et Darragh Kenny.Pour répondre à toutes les attaques, les Tricolores devront être aussi offensifs que résistants. Laurent Elias n’a pas encore choisi son équipe, mais gageons que les noms seront loin d’être inconnus et devraient être les mêmes que pour Lummen. A savoir Pénélope Leprevost, Kevin Staut, Oliver Guillon, Simon Delestre, avec peut-être Michel Robert en complément.

A chaque jour son temps fort. Samedi, les cavaliers s’essaieront au désormais célèbre, Derby de la région des Pays de la Loire. Rodrigo Pessoa, vainqueur en 1999, tentera de mettre son nom une fois de plus sur la plaque des gagnants. Avec un père comme Nelson, (gagnant de l’épreuve en 75, 76, 89, 92, 95 et en 91 où il était ex aequo avec Michel Robert) le nom « Pessoa » est déjà inscrit 7 fois ! Côté français, l’équipe de la Coupe des nations sera complétée par 10 autres cavaliers. Julien Epaillard, deuxième de l’édition précédente remettra Commissario à l’effort et peut-être inscrira son nom. Face à lui, ses compatriotes : Nicolas Delmotte, Florian et Reynald Angot, Olivier Dessutter, Julien Gonin, Stephan Lafouge, Marie Pellegrin, Guillaume Batillat et Bertrand Pignolet.

Les émotions prendront fin dimanche soir après le Grand Prix Longines. Les derniers vainqueurs, Jos Lansink en 2009, Denys Lynch en 2008, absents, qui prendra leur place ? Gilles Bertran de Balanda fut le dernier Tricolore à recevoir la Coupe. C’était en 2005 avec Crocus Graverie. Comme chaque année 50 concurrents seront en lice pour décrocher le gros lot. Michel Robert l’a déjà emporté quatre fois. Pourquoi pas une cinquième pour les 50 ans du concours ?

Pour en savoir plus rendez-vous sur www.labaule-cheval.com Les 3 épreuves majeures du week-end seront retransmises en direct et en libre accès sur le site internet de l’Officiel de France. www.labaule-cheval.com