Veillée d’armes pour Alexander et Beerbaum
vendredi 25 novembre 2011

beerbaum ludger
Ludger Beerbaum © www.scoopdyga.com

Depuis le premier jour, c’est à pointe mouchetée que les deux principaux protagonistes de cette finale du Global Champions Tour d’Abu Dhabi, Edwina Tops-Alexander avec Itôt du Château et Ludger Beerbaum avec Chaman se jaugent, se cherchent.

En réalité pas une seule fois les deux couples attendus pour ce match au sommet, les deux seuls en mesure d’emporter le gros lot promis au premier du classement général ne se sont rencontrés. Ils se sont soigneusement évités, comme s’ils jouaient à cache-cache. Et pour tout dire ils ont eu la même façon d’aborder le problème.

Jeudi soir, dans l’épreuve à 1,50 m remportée par Léopold Van Asten avec VDL Groep Quinara, Edwina Alexander bouclait un sans faute sans bavure avec Itôt mais concédait, pour bien faire, deux points de temps dépassé.

Hier soir Itôt le doyen, fort de ses 486 326 € de gains cette année était de repos. Ludger Beerbaum en a profité pour donner la réplique avec Chaman, en lâchant de son côté, un petit point de temps dépassé.

La guerre des nerfs on vous dit ! Où il va de soi que l’Australienne, épouse de l’organisateur du Global Champions tour, a le plus a perdre mais a aussi… De loin l’avantage.

Distancés au classement général les français, comme tous les autres vont, pour leur part, aborder l’épreuve comme s’il s’agissait d’un bon vieux Grand Prix du dimanche ! Leurs chances sont intactes et équivalentes même, au strict vu des résultats des épreuves ayant servies de tour de chauffe. Michel Robert et Kellémoi de Pépita et Kevin Staut et Zeta de Hus sont apparus les plus compétitifs. On se méfiera toutefois, particulièrement, de Patrice Delaveau avec Ornella Mail qui, hier, après une première faute a bouclé un vrai tour de travail (23 pts). Roger Yves Bost et le vétéran Idéal de la Loge sont toujours à même de créer une surprise… Pénélope Leprévost et Topinambour ou Philippe Rozier avec Randgraaf qui, lui, a concouru chaque jour, n’ont aucune pression, tout à gagner.