Vimory : Didier Tesson , Bruno Arnoux et Matthieu Billot à l'honneur
mercredi 25 mai 2011

caphunter10-Didier Tesson
Didier Tesson vainqueur para équestre 2 sur Riviera, une ponette de son élevage.

Le jumping des Ecuries de Bechereau (Vimory 45) réservait des épreuves inédites aux paraéquestres, un challenge doté, tous handicaps confondus, qui cumulait les résultats de deux manches, courues par les cavaliers dans leur catégorie (hauteur et handicap) respectives.

On aurait pu parier que les pro s’imposeraient aisément, c’était sans compter sur la niaque de certains, à commencer par Didier Tesson en selle sur sa ponette Riviera, ultra rapide et qui n’a  pas effleuré une barre du week-end. « elle a des moyens énormes, le grain de folie qu’il faut… » expliquait le maçon des Sables de l’Onne sur cette ponette qu’il a fait naître. Derrière ce couple atypique, la cavalière malvoyante Valérie-Anne Nicolas, sur qui personne n’aurait misé pour être honnête,  car elle montait un cheval au pied levé, Ilior Noir,  prêté par un cavalier du Circuit Guillaume Bienaimé. « je l’ai senti incroyablement concentré, il ressemblait à mon ancien cheval, il connaît son métier, ça l’a fait, c’est un peu dingue ! » se réjouissait la jeune femme heureuse de renouer avec les concours à succès malgré l’absence de sa toute bonne jument Ulyssia, blessée à un tendon. Il y avait tout de même un cavalier pro sur le podium, Bruno Arnoux, encore une fois très régulier sur Moncoeur Mourière, et très heureux de ce classement qui a bien failli lui échapper au temps, très heureux aussi,  de deux de  ses nouveau chevaux engagés dans le CSI* ; Pitilly Des martrettes qu’il a au travail depuis à peine 3 mois vient de signer sa plus belle performance dans le Grand prix du CSI* dimanche en se classant troisième (la victoire revenant à la Finlandaise Jessica Timgren avec Uloubet du Pommes.), tandis que son autre alezan Orlando de l’Aubree terminait quatrième de la 115 du matin. A noter que dans le CSI** 5 couples s'étaient qualifiés pour le barrage. Seul le Français Mathieu Billot réalisait le double sans‐faute avec Volare, l'emportant ainsi devant ses compatriotes Alexis Gautier avec Helios de la Cour II, puis Jérôme Hurel avec Limex, tous deux plus rapides mais avec 4 points de pénalité pour une faute.
Prochain rendez-vous du circuit Paraéquestre : Blaye et son CSI dans un cadre hors normes… dès le 14 juillet

Photo d'archive de Didier Tesson