CVI3* Saumur : les Français et les Néerlandais démarrent la compétition en beauté
vendredi 27 mai 2022

Lambert Leclezio
Lambert Leclezio © Les Garennes

Alors que les participants au CVI1* ont été sacrés hier, ce vendredi, ce fut au tour des voltigeurs des différentes catégories des CVI2* et CVI3* d'entrer en piste au sein du superbe Grand manège de Saumur. Tous y ont, comme le veut l'ordre habituel, déroulé le programme imposé. Et si sept nations se sont données rendez-vous ce week-end dans le Maine-et-Loire, deux d'entre elles se sont particulièrement démarquées lors de cette première journée de compétition : la France et les Pays-Bas, trustant tour à tour les premières places des classements provisoires.

Quatre-vingt-quinze voltigeurs, cinquante-cinq chevaux, sept nations, vingt-deux catégories et un public revenu en nombre : Saumur Voltige est de retour pour une trente-troisième édition qui s'annonce d'ores et déjà riche en très beaux moments de sport. Ne serait-ce que - soyons un peu chauvins - grâce aux belles performances des Français engagés. Ce vendredi, deuxième journée de compétition au cœur du Grand manège, placée sous le signe des programmes imposés, elles ont d'ailleurs été nombreuses, permettant à quelques voltigeurs tricolores de s'installer provisoirement sur le podium. En individuel, dans la catégorie CVI2* Children, chez les hommes, c'est ainsi le trio Paul Giroux/Red Boy/Lisa Dupon qui est actuellement en tête grâce à une prestation récompensée de la note de 6.199 et, chez les femmes, notons la troisième place au classement provisoire de Maeva Renaud, accompagnée de son Venturi d'Horset longé par Yannick Kersulec, qui ont obtenu la note de 5.705. Chez les Juniors, toujours dans le CVI2*, du côté des femmes, c'est la Française Maelys Marmin qui a pris la tête des opérations avec Vegas du Hans et Marina Dupon Joosten après un programme noté à 7.516, tandis que du côté des hommes, le trio Louis Dumont/Sushi de la Roque/Maud Bousignac-Dumont pointe au deuxième rang après avoir obtenu la note de 7.636, talonnés de près par Baptiste Terrier/Barrington/Marina Dupon Joosten, troisièmes avec 7.314. Dans la catégorie Seniors 2*, Lina Huron s'est imposée en tête du classement provisoire chez les femmes avec Padouk Ibarra, longé par Isabelle Guignard Salzat (6.629). Chez les hommes, bien qu'il soit seul dans sa catégorie, notons la belle prestation de Dorian Terrier sur Black Mor LH longé par Sebastien Langlois, récompensée par la note de 7.775. Même chose pour Ruben Delaunay dans la catégorie Young 2* Homme qui, sur Orlof de Conde au bout de la longe de Yannick Kersulec, a quant à lui obtenu la note de 7.033. Chez les femmes, la première place du classement provisoire est occupée par le trio Josephine Dannet/Alexandro Song BW/Sandra Tronchet, dont le programme a été noté à 6.603. Du côté des équipes, la meilleure performance française est signée par le squad de Meaux, en tête du classement de la catégorie Juniors 2*. Car, chez les Seniors 2*, ce sont les Pays-Bas qui pointent en tête, tout dans la catégorie Homme individuel du CVI2* Juniors.

Les Néerlandais en tête de toutes les épreuves du CVI3*... Ou presque

Du côté du CVI3*, les Néerlandais se sont montrés redoutables ce vendredi à Saumur. Après s'être emparés des deux premières places du classement provisoire dans l'épreuve par équipe, les trios Annebeth Kubbe/Hollywood/Sophie Van Hooydonck (7.451), Renske Van Schaik/C.S.I/Sofie Van Der Laan (7.346) et Joske Van Koelen/Chameur/Rian Pierik (7.223) ont quant à eux réalisé un beau triplé en s'offrant les trois premières places chez les femmes. Chez les hommes, les Pays-Bas étaient également bien représentés (et en supériorité numérique) par Quincy Felicia/Doemaar/Jinte Van Der Heijden et Sander Pannekoek/Falatio/Meta Jans, mais ils n'ont cependant rien pu faire face au multi-médaillé tricolore Lambert Leclézio qui, comme souvent, a réalisé une performance d'une impressionnante maitrise et d'une grâce toujours aussi rare. Sur son charismatique Estado*IFCE - bien que quelque peu ému - et au bout de la longe de Loic Duvedu, le Français a ainsi décroché la belle note de 8.385, soit plus de 1.3 point de plus que ses concurrents. Bref, la bataille entre la France et les Pays-Bas est bel et bien engagée. Demain, place aux épreuves libres et techniques à Saumur.

Pour consulter les résultats complets des différentes épreuves, cliquez ici.