Ruben Delaunay, l’étoile montante de la voltige tricolore
lundi 13 juin 2022

Ruben Delaunay
Ruben Delaunay © Les Garennes

Il fait indéniablement partie des espoirs de la voltige française. Que ce soit à Niort, Ermelo ou Saumur, depuis le début de la saison, Ruben Delaunay s’impose petit à petit parmi les meilleurs athlètes de la discipline en France et compte bien continuer à grimper les échelons. Rencontre avec celui qui, depuis quelques mois, connaît une ascension fulgurante.

Dans le bilan qu’il dressait à notre micro à l’issue du CVI3* de Saumur, Davy Delaire, entraîneur de l’équipe de France de voltige, se disait particulièrement satisfait des performances des voltigeurs tricolores évoluant dans les catégorie Jeunes, et notamment de celles de Ruben Delaunay. Il faut dire que ce dernier a réalisé trois très beaux programmes, tout en maîtrise technique, délicatesse et élégance. L’entraîneur national le reconnaît, la progression du jeune homme est aussi significative que prometteuse, et pourrait bien lui ouvrir les portes de l’équipe de France en vue des prochains championnats d’Europe. Une échéance qui fait évidemment rêver Ruben Delaunay. « C’est vraiment l’objectif de la saison », souligne-t-il tout en admettant que, pour l’atteindre, quelques points techniques restent encore à améliorer. Si l’objectif est beau, il est aussi haut, mais assurément pas plus que le niveau d’exigence que Ruben a envers lui-même. Victorieux lors de chacune des compétitions nationales et internationales auxquelles il a pris part cette année et en 2021, le voltigeur de vingt-et-un ans ne se dit pourtant pas tout à fait satisfait et estime qu’il est possible de faire encore mieux. Mais être rigoureux et exigeant, voilà ce qui fait et définit aussi les meilleurs athlètes.

Une belle ascension

Comme depuis ses débuts en voltige alors qu’il était enfant, Ruben Delaunay s’entraîne aux écuries du Petit Dan, près de Caen, en Normandie. Des écuries qui, bien qu’elles ne soient pas spécialisées dans la discipline, forment un grand nombre de voltigeurs. Assez pour avoir plusieurs équipes, desquelles Ruben a longtemps fait partie et avec lesquelles il a aussi fait ses débuts sur la scène internationale en 2015.

La suite de cet article est à découvrir dans le numéro 421 de L'Eperon Hebdo (paru le 8 juin 2022), disponible sur notre boutique en ligne.