CRI3* Kreuth : Pas de victoire, mais du mieux
jeudi 04 juillet 2013

Bastien Bourgeois et ARH Lucky Whiz Dunit
Bastien Bourgeois et ARH Lucky Whiz Dunit

Etape incontournable sur le calendrier sportif le CRI3* de Kreuth rassemblait un panel important de reiners, souvent en quête d’une sélection en vue du rendez-vous européen dans quelques semaines. Dans le clan français, « on positive » !

De nombreuses épreuves étaient au programme de ce concours qui compte parmi les plus importants orchestrés en Europe. AU cœur de la partie CRI (hors classements NRHA), on peut constater que de plus en plus de cavaliers prennent part aux épreuves et jouent le jeu en vue des qualifications des championnats à l’affiche cette saison et la prochaine. A Kreuth, ils étaient une trentaine à concourir sur les épreuves au programme dont huit représentants français (hélas deux ont été refusés à la visite vétérinaire). Côté piste, Bastien Bourgeois récidive avec un bon résultat après celui engrangé en Avril ici même en compagnie de ARH Lucky Whiz Dunit (QH par Don Quitana). « Mon cheval s’est présenté au mieux et les petites fautes commises sont totalement à ma charge. Je devine à chaque sortie qu’il peut encore mieux faire » précise le Normand. Cette fois, il obtient la cinquième place (143p) à trois points de la tête du classement tenu par le champion Allemand Grisha Ludwig et Custom Del Cielo (146p), également second avec Hot Smokin Chex (145p).
De son côté, Cédric Guerreiro et Smart Furys Remedy (QH par Smart Little Fury), un couple formé tout récemment, réalisent un score identique à celui de Fabien Bourgeois. Avec ce premier résultat très positif et une prochaine participation à Bodiam courant Juillet, le Rhône-Alpin pourrait prétendre intégrer la liste des prétendants du team France. En huitième position, on retrouve Yves Fromont et Pistolero Bo Sun (QH par Bars Jacson Bo) avec 142.5p. « Cela devient plus cool avec Pistolero. Il a des capacités énormes et nous grimpons dans les notes » explique le cavalier qui obtient ici sa sélection selon les diktats de la DTN. Placé un peu plus loin dans le classement (12e – 140.5), Alain Giraud et Sa Frozen Django (Frozen Sailor) réalisent depuis le début de la saison des prestations constantes. Cette fois, un arrêt un peu tronqué dans un spin le prive de ce petit plus qui lui aurait permis de passer le cap. Tous ces éléments réunis permettent à l’entraîneur national Guy Duponchel de fonder des espoirs quant à la suite : « Le niveau de ce CRI était très relevé avec la présence des Reiners Allemands ou encore de Rudi Kronchteiner, cavalier autrichien de renommée mondiale. Les résultats sont encourageants. Deux cavaliers atteignent les objectifs et pour les autres, il faut attendre les résultats de Bodiam pour prendre une décision quant à la formation d’une équipe en vue de l’échéance Européenne. Par ailleurs, la longue liste en vue des Jeux Mondiaux n’est pas fermée à ce jour. Nous avons plus de couples sur le terrain qui s’investissent avec détermination. L’expérience engrangée sur les CRI sera toujours enrichissante ».
A noter aussi par ailleurs que la FEI a annoncé son intention de créer une finale coupe du monde de reining dès cette année à laquelle accèderaient les meilleurs reiners de chaque pays.