Championnat France Western : Jamais deux sans trois
jeudi 01 septembre 2011

le pin Grégory Legrand et New Doc Peppy Cat
Grégory Legrand et New Doc Peppy Cat © G. Niro

Le couple Grégory Legrand et New Doc Peppy Cat monte sur la première marche du podium du championnat de France de Reining Pro Elite. Ils récidivent après les titres acquis en 2007 et 2009.

C’est sur Le Pin, non pas le site Normand réputé, mais sur la commune de Seine et Marne où est installé le Parc équestre francilien, une superbe installation dédiée à l’équitation western que se sont déroulés les championnats de France. Les épreuves comptaient globalement une bonne centaine de participants répartis sur les spécialités du Showmanship, Western Riding, Trail, Horsemanship, Pleasure et enfin le Reining. Sans avoir le vent en poupe avec une forte participation, ce dernier a éveillé cette saison l’engouement d’un groupe d’amateur plus important que l’an passé (19 au total) qui avaient l’option de concourir sur les catégories Amateur ou Amateur élite. Dans cette dernière, la victoire revient à Steve Hoogstoel (Ile de France) et Pj She Dun Didit (Went N Dunn It), enseignant et entraîneur indépendant s’était déjà illustré l’an passé avec une médaille de bronze. Chez les amateurs, c’est Virginie Graindor (Normandie) et Wasp Haida (CP Power) qui fait honneur à la famille Duponchel en remportant le titre. Cette dernière saison, elle remportait également les épreuves AM du Normandie Western Show et de Lamotte-Beuvron. 
En Reining, division Pro, cinq concurrents étaient en piste dont les cavaliers qui participaient récemment au championnat d’Europe. Parmi eux, Grégory Legrand tire son épingle du jeu en compagnie de son fidèle New Doc Peppy Cat (Doc Peppy Cat). Bien que prenant de l’âge, comme l’explique son cavalier, le quarter a su démontré que malgré des problèmes de santé à répétition, il a su rester dans la course. « Il peut encore shower une année » pense Grégory « mais ensuite il faudra penser à la retraite. J’ai la chance d’avoir dans mon piquet une de ses filles qui se révèle prometteuse et qui pourrait assurer la relève ». Sur les seconde et troisième marches du podium, on trouve Laura Duponchel et Chic Sail Dream (Top Olena Dream), un cheval qui a également maintes saisons de compétitions à son actif, puis Franck Perret et Arh Lucky Whiz (Don Quintana), un étalon de six ans qui a débuté cette saison le haut niveau. On notera également la mise en place d’un championnat Reining Pro jeunes chevaux, mais ce dernier n’a pas conquis les intéressés.