368…369…370 !
mardi 20 mai 2008

bague-trait
Ph. Catherine Bloch

Voila plus de trois siècles que la petite ville de Semur en Auxois fête pendant une semaine son passé médiéval. Le programme commence vendredi par un concert sur le parvis de la collégiale Notre Dame et se termine dimanche 1er juin par la course à la timbale!

Constituées de courses de toutes sortes, les fêtes de la Bague sont devenues traditionnelles et populaires pour cette cité médiévale de Bourgogne. Après la ronde des jouvenceaux samedi à 18h, les festivités débuteront avec la plus anciennes des courses : la course des chausses. Depuis le 21 août 1566, petits et grands s’alignent sur la ligne de départ vêtus de tuniques et doivent boucler près de quatre kilomètres en courant pour gagner la fameuse paire de chausses tricotées, un honneur de taille !

Le 31 mai, place aux chevaux de Trait de l’Auxois d’abord pour une course montée en costume d’époque disputée sur 1 100 mètres. Puis, pour la plus ancienne des courses de chevaux de France, celle de la Bague. Elle se court sur le mail, large allée pédestre, et rassemble une dizaine de cavaliers portants les couleurs de propriétaires et éleveurs de la région. Sur une distance de 2 112 m, pur sang et autres AQPS s’affrontent pour remporter une bague en or gravée aux armes de la ville et une enveloppe de 400€.

Et pour conclure les réjouissances place à la Timbale dimanche 1er juin. Une course datant de 1841, à la demande expresse du sous préfet Larribe, pour renouveler et rendre plus attractive la course de la Bague. Elle se court au trot attelé sur les 2112 mètres de terre battue du mail et regroupe une dizaine de drivers qui s’affrontent en duos chronométré… jusqu’à ce qu’il y en ait plus qu’un ! En jeu : la timbale en argent et 310€. Pour enrober tous ces événements aussi spectaculaires que sportifs, foire commerciale et fête foraine contribueront à la bonne ambiance, sans oublier le défilé du cortège le 31 mai, des feux d’artifices…