"A la recherche de chevaux qui font rêver.."
vendredi 12 décembre 2008

Pendant 3 jours à St Lô (8/9/10 décembre), l'ANSF a procédé au testage par des cavaliers confirmés, des jeunes étalons de 3 ans agréés à la monte.

27 jeunes reproducteurs nés en 2005 (R) ont participé à cette unique session, sous l'œil de Jacques Bonnet,Serge Cornut, Christian Hermon, Bruno Rocuet, et Olivier Guillon pour suppléer à l'absence d'Eric Navet encore immobilisé par son accident. Au programme comme l'an dernier où c'était une première, passage entre les mains de Nicolas Blondeau puis prestation montée par le cavalier du propriétaire pour une présentation sur le plat aux 3 allures devant le jury avant d'enchaîner des sauts sur de petits obstacles, croisillon + droit puis oxer puis quelques sauts sur obstacle isolé. Le lendemain nouveau test à l'obstacle monté se terminant par un enchaînement sur 4 obstacles dont 3 étaient un peu grossis pour finir (environ 1 m de haut et de large pour les oxers).A l'issue de chaque test, entretien du jury avec le cavalier et (ou) le propriétaire, pour impression d'ensemble et conseils sur le travail à envisager. Enfin séance photo pour chacun d'entre eux qui figureront dans le guide publié par l'ANSF en février avec leurs notes et la labellisation attribuée ("Très prometteur", "Espoir" ou "A suivre", leur statut ostéo-articulaire et l'expertise comportementale.

Quelques observateurs ont assisté à ce testage et ne l'ont pas regretté, tant il est riche en enseignements qui viennent compléter, affiner voir parfois infirmer ceux du concours national d'octobre, un sujet ayant pu ce jour là ne pas se présenter sous les meilleurs auspices, voir l'inverse. A l'avenir ce testage devrait être suivi par nombre d'éleveurs qui en tireraient profit pour leurs croisements. Au plan qualitatif l'appréciation des experts cavaliers n'est pas forcément unanime et c'est cela qui en fait l'intérêt. Pour Christian Hermon :" le niveau moyen du lot présenté était supérieur à celui de l'an dernier avec moins de sujets n'ayant pas le profil d'étalon".De son coté Bruno Rocuet avait une vision un peu différente :" Pour moi un étalon doit vraiment sortir du lot, faire envie, faire rêver, et là j'ai vu peu de sujets répondant à cette attente. Peut être certains n'ont t'il pas suivi ce cycle de concours et ferons leur apparition sur les terrains de concours l'an prochain."Sans révéler de grand secret et sans anticiper sur les conclusions finales et la labellisation attribuée à chacun, on peut tout de même faire état de plusieurs sujets qui ont semblé les plus intéressants : Ready boy des forêts HN, Rasta du soutrait, Rocker de vains, Regan Kervec, Rinaldo rouge, Rock'n roll semilly, Robin de ponthual, Riva Noé de la treille, Rick d'ick. A noter que le lauréat du national d'octobre Rissoa d'ag, n'était pas présent à ce testage. Cette appréciation est aussi à relativiser par le fait d'une préparation variable d'un sujet à l'autre.

Photo d'archive