Camagri fait le tri malgré la pluie !
mercredi 21 février 2007

camagri7-camargue
Ph. F. Chevallier

A une encablure des Saintes Maries de la Mer, manadiers, éleveurs et cavaliers du cheval de race Camargue venus de toute la France se sont réunis en son berceau pour célébrer l’animal et concourir au Trophée Crin Blanc

Dans un espace préservé de plus de 300 hectares dont le propriétaire est le Conservatoire du littoral mais dont la gestion est assurée par la Maison du Cheval Camargue, 120 chevaux, 55 éleveurs ont, malgré la pluie et le froid, répondu présents à la fête et participé aux trois concours (tri de bétail, maniabilité, parcours de pays), vêtus de leur tenue traditionnelle, ce qui incontestablement ajoute au charme et à l’authenticité des épreuves, tout particulièrement en ce qui concerne le tri de bétail.

Le concours « Trophée Crin Blanc » s’est déroulé sur 2 manches au cours des deux journées, sous le regard des plus attentifs de 3 juges manadiers de taureaux, aguerris, dont l’expérience du terrain et de la pratique s’est renforcé sur plusieurs générations.« On ne peut pas avoir un jugement sur un coup de tri » explique Thierry Trazic manadier et trésorier de l’AECRC. C’est pourquoi chaque concurrent est jugé durant les 2 manches sur son habileté et sa rapidité à extraire les bêtes du troupeau.Chaque cavalier a un minimum de 10 années d’expérience dans le tri. Le plus jeune concurrent, tout juste âgé de 19 ans, était venu spécialement de la Nièvre. Les conditions de travail n’ont pas été faciles lors des épreuves car le terrain argileux rendu glissant par la pluie a éprouvé la technicité des 15 cavaliers en lice.

La discipline a par ailleurs été perturbée par des taureaux particulièrement agités qui ont cassé une partie des barrières de leur nouvel enclos. Ils semblent ne pas avoir apprécié cette toute nouvelle clôture. De fait, les épreuves ont été interrompues le dimanche matin et ce sont donc 12 concurrents qui ont concouru le dimanche après-midi face à un troupeau de 30 bêtes plutôt nerveuses mais sous le regard attentionné et admiratif des nombreux visiteurs venus au salon, professionnels et amateurs éclairés.

1er Eugène Guillot avec Maestro de Méjanes – 293 pts2ème Olivier Astruc avec Isard de Listel – 272 pts3ème Renaud Vinuesa avec Muscat de Laute – 271 pts4ème Patrick Pelissier – Orage - 270 pts5ème Bruno Quet – Justin - 262 pts6ème Pierre Bessac- Jujube - 259 pts7ème Geoffrey Leger – Harmonie – 248 pts8ème Daniel Aurillon – Happy – 243 pts9ème Nicolas Ameraoui – Otello de Listel - 232 pts10ème Julien Chaptal – Hermés de Nicollin - 212 pts11ème Hugues Clavel – Louping – 198 pts 12ème Sébastien Granier – Occitan de Laute - 192 pts13ème Armand Gourdou – Kriss de Tamaris - 191 pts14ème Cédric Clavel – Odin – 174 pts15ème Olivier Ribaud – Ortez – 76 pts (forfait une manche)

Photos par F. Chevallier