Comment et pourquoi ferrer un cheval ?
jeudi 08 décembre 2005

salon5-marechal
Ph. cavadeos

Le thème est récurrent puisque tous les propriétaires de chevaux sont confrontés toutes les six semaines (NDLR : en moyenne) au changement de ferrure.

Membre de l’UFM et formateur au CFPPA de La Barotte à Châtillon-sur-Seine (21400), Cédric Grelet propose régulièrement dans le cadre de l’Espace conférence (hall 4) une présentation très didactique et assez technique sur le rôle du maréchal-ferrant et l’intérêt de la ferrure. L’interactivité a été choisie pour permettre au public de mieux comprendre cet acte important de la vie du cheval et dont dépendra sa locomotion et donc pour un cheval sportif, ses performances en compétition. Rien de tel que de montrer en direct comment on ferre un cheval. Alors, juste à côté de l’Espace Conférence, un mini-paddock a été aménagé avec une forge portative et un cheval a été ferré en direct. Ainsi le public a pu apprécier l’habileté du maréchal-ferrant qui est capable d’ajuster les aplombs d’un cheval au millimètre pour qu’il soit ensuite à l’aise dans ses fers comme vous pouvez l’être dans vos chaussures. “Attention pour avoir de bons aplombs cela ne suppose pas forcément que le pied du cheval soit perpendiculaire au sol, ” explique Cédric Grelet. Le maréchal doit avoir l’œil juste et une expérience suffisante pour redresser éventuellement un aplomb défectueux. Ainsi, il observera le cheval notamment au box et discutera avec son propriétaire pour connaître ses besoins et ferrer avec le fer adapté au cheval. Cela suppose de prendre en compte tous un tas de paramètres dont sa conformation physique et son utilisation. Parfois, il faudra corriger certains défauts ou soulager certaines pathologies par une ferrure orthopédique adaptée. Mais, là on rentre dans un système qui suppose une collaboration entre le vétérinaire et le maréchal ferrant. Attention, pas question, non plus d’utiliser le même type de fer en CSO et en reining par exemple. Dans cette discipline américaine où le cheval effectue ce qu’on appelle des sliding stops où il doit glisser longtemps, le maréchal ajustera des plates de reining. Ferrage puis présentation didactique dans le cadre de l’Espace conférence, vous saurez tout sur le maréchal et la ferrure et aussi sur les formations pour accéder à ce métier physique mais passionnant qui s’est redéveloppé avec l’expansion de l’équitation. Mais, surtout n’hésitez pas à poser des questions, Cédric Grelet de l’UFM y répondra avec précision.