De la belle génétique au Haras de Retz
mercredi 10 mars 2010

retz10-look
Look de Star © Eric Fournier

La Normandie du trot s’était donné rendez-vous le mardi 9 mars pour une matinée élevage au Haras de Retz à Merville-Franceville dans le Calvados.

Depuis 6 ans, Jean Philippe Massieu, chargé de la commercialisation des étalons trotteurs, met les petits plats dans les grands pour recevoir les éleveurs qui vont faire confiance au pool d’étalons proposé par le haras de Lucien Urano ; Industriel d’origine italienne, véritablement passionné de belle génétique, son Ecurie des Charmes (c’est le nom de la société) est régulièrement distinguée et reconnue comme un des tous meilleurs élevages français de trotteurs: 2ème éleveur français en 2008 et 2009, 3ème propriétaire en 2009. Le déclic intervient en 1999 quand la victoire d’Isadora d’Ombrée (Kimberland) motive Lucien Urano pour débuter un élevage à grande échelle qui compte aujourd’hui près de 200 têtes disséminées sur 200 ha. Cabourg n’est qu’à quelques minutes. Pratique ! C’est d’ailleurs aux ventes de l’A.F.T (Agence Française du Trot) à Cabourg que Jean Philippe Massieu poursuivra son après-midi et ses « public relations ».

Encore en activité ou entièrement consacrés à leur carrière de reproducteur, six étalons bien titrés ont paradé devant un public de connaisseurs…et parmi eux des éleveurs « en sport » (Michel Ruel, affixe de Blondel, Margaret Noël, affixe du Thot, Jean Paul Martine, affixe du Parc). La vedette de cette sympathique présentation était incontestablement l’excellent 5 ans Rombaldi (Lulo Josselyn) dont la mère Urgaflore traça remarquablement au haras. Cette dernière est entre autres la mère d’Hermine d’Urga qui donna Oyonnax, récent vainqueur du Prix d’Amérique 2010. D’un modèle « plus sport » que ses voisins d’écurie Rombaldi gagnait le concours de modèle national l’an dernier. Il est aussi le détenteur du record du Prix du Président de la République (1’13’’4). Le manchois Philippe Renouf veille sur son protégé comme il veillait déjà sur Ourasi quelques années plus tôt.

L’alezan Look de Star (Coktail Jet) est un confirmé. Il a déjà 17 gagnants dans les « S » et 18 qualifiés dans les « T ». Il était 5ème meilleur étalon français père de 3 et 4 ans en 2009.Quant à Gobernador (Buvetier d’Aunou), élevé par Jean-Pierre Dubois, il est considéré comme un crack authentique doté d’un sérieux palmarès : Prix de France, Prix de Paris et une 2ème place dans le Cornulier (Groupes I).Plus tout jeune mais réputé transmettre de la classe, First de Retz (Podosis) est un des fleurons de l’Ecurie des Charmes qui passa trois fois le poteau d’arrivée en tête dans le Cornulier, mais ne fut déclaré vainqueur qu’à deux reprises en 2000 et 2001. Il se classa aussi 2ème de la Coupe du Monde du Trot.

Les naissances commencent mi-janvier dans les courses « Pour ne pas perdre de temps » indique Jean-Philippe Massieu. « Les courses offrent des cycles courts propices à une économie dynamique ou ca tourne rapidement ». L’an dernier ce sont plus de 700 juments qui ont été inséminées au Haras de Retz qui pour faire face à son succès s’est doté d’équipements de pointe. Près du labo, les stalles dans lesquelles sont positionnées les juments sont reliées à l’informatique. Il suffit de vérifier la puce, la carte d’identité de la jument apparaît sur chaque écran….et tout s’enchaîne.