De la graine de champion
dimanche 01 septembre 2002

GS2-dornier
Camille Dornier - Ph. C.F.

Camille Dornier, le plus jeune cavalier du Cycle libre 1e année se fait remarquer, du haut de ses 13 ans, en se classant 10e des finales avec Ivanoé Belle (Boufon du Murier x Jalisco B).

Une belle histoire que celle de ce jeune couple qui concrétise à Fontainebleau l’évolution d’un parcours remarquable tant pour le cheval que pour son cavalier. Camille hérite d’Ivanoé à trois ans ; il lui est confié par son naisseur et propriétaire, le célèbre cavalier international Jacques Bonnet, ami d’enfance de son père. Miraculé de l’élevage (ayant manqué de colostrum lors de l’allaitement sous la mère), Ivanoé ne présente pas le profil prometteur d’un futur athlète et ne semble pas prédisposé à pouvoir prétendre à une carrière sportive. Avec l’aide de son père, cavalier amateur éclairé, à force de soins, de patience et d’un travail progressif approprié, Camille débourre le cheval qui prend de l’état et se transforme petit à petit.

Le couple progresse ensemble jusqu’à cette belle finale bellifontaine qui récompense avec bonheur un investissement et une assiduité passionnée. Car Camille a incontestablement contracté le virus cheval. Formé par son père dès son plus jeune âge, il débute en compétition après l’obtention de son 7e galop à onze ans, en concours d’entraînement puis en épreuves officielles. Encore en D2, l’an dernier, il sort depuis un mois en B1 avec Féline des Ifs (Baloubet du Rouet), sa jument de neuf ans qui lui offrit une belle deuxième place lors des championnats cadets d’Ile de France. Déjà très déterminé et professionnel, Camille dispose, dans les écuries familiales de Renouville (77), de deux autres jeunes chevaux, une quatre ans et une cinq ans, qu’il débutera sans doute en Cycle Libre l’an prochain. Un jeune homme que tout prédispose à faire une belle carrière et dont nous aurons probablement l’occasion de reparler.