Départ du Colonel Jean-Louis Salvador
jeudi 30 juin 2005

salvador
Le Colonel Jean-Louis Salvador quitte la Garde Républicaine avec son double en souvenir. Photo : C. Bigeon

Arrivé à la tête du régiment de cavalerie de la Garde Républicaine en juillet 2000, le Colonel Jean-Louis Salvador a marqué les esprits par sa prestance et a remis à l’ordre du jour des exercices à cheval mensuels de l’escorte présidentielle dans le bois de Vincennes.

Le 14 juillet prochain, il sera à la tête des cavaliers républicains pour son 23e 14 juillet, car ce fils de viticulteur de l’Hérault est entré dans ce régiment à 20 ans, c’était en 1975. Mercredi dernier, il a fait un adieu officiel à la Garde Républicaine lors d’un cocktail où son cheval Balthazar a montré qu’il était très attaché à son cavalier après 7 ans d’une relation professionnelle. L’occasion aussi le Colonel de recevoir un buste à son effigie réalisé par Virgil, le sculpteur officiel du Cadre Noir. En poste jusqu’au 1er août, le Colonel Salvador rejoindra ensuite la direction générale de la gendarmerie au Fort de Charenton. Il sera remplacé par le lieutenant-colonel Thierry Delaveau qui revient au régiment de cavalerie après un passage au ministère de la Défense.