Disparition d'Experio, étalon performer des Haras Nationaux
mercredi 07 août 2002

levallois-experio
Eric Levallois et Experio HN - Ph. Cosinus Prod

Très en vue ces dernières semaines sous la selle d'Eric Levallois dont il était le deuxième cheval aux cotés de Diamant de Semilly en CSIO, Expério est mort pendant le CSI de Dinard des suites d'une torsion intestinale.

La compétition avait pourtant bien débuté puisqu'il était 4° le vendredi de l'épreuve préparatoire au derby, mais le lendemain, alors qu'il échauffait le cheval pour cette épreuve, Eric a constaté qu'il n'était pas comme d'habitude, il est descendu et Expério s'est mis à gratter le sable, après consultation du vétérinaire le diagnostic de coliques se confirma. Le cheval fut conduit chez le vétérinaire spécialiste de Falaise, en vue d'une opération qui fut tentée samedi en fin d'après midi. Mais la torsion d'intestin à 360° rendait le pronostic très mauvais et en fin de soirée la décision d'euthanasie devenait inéluctable pour éviter d'inutiles et fortes souffrances .

Né il y a10 ans chez Paul Dubos à St-Lô ,de Qredo de Paulstra et de Quanoé par Kayack, il fut lauréat des concours étalons à 3 ans avant d'entamer sa carrière sportive sous la selle d'Emmanuel Vincent avec lequel il concluait à la 3° place du championnat des 5 ans (noté 17 à la NEP).Acquis par les haras nationaux lors des ventes NASH quelques semaines plus tard et affecté au dépôt du Lion d'Angers, il fut confié pour l'année de 6 ans à Eric Levallois. La saison se solda par une 5° place au championnat à Fontainebleau et un iso de 143. Les bons résultats du couple allaient s'enchaîner au cours des 4 années suivantes ; victoires et plusieurs classements à 7 ans (La Baule ,Dinard), puis à 8 ans iso 158 et 9 ans iso 165 en particulier lauréat du derby du CSIO du Lummen. Cette année il accompagnait Eric et Diamant dans les compétitions internationales , troisième du derby de La Baule , 2 classements à Rome, une victoire dans l'épreuve relais puis une seconde place dans la chasse-derby d'Aix la Chapelle. Eric Levallois encore ému de cette disparition dit de lui: "C'était un vrai cheval de concours , gagneur, avec un gros cœur et beaucoup de respect, quand on entrait en piste on partait toujours pour gagner. Sa franchise et son respect le rendait très performant en particulier dans les derbys."

Expério était le type de l'étalon moderne ,de gabarit raisonnable, expressif et bien dessiné, facile et courageux, l'observation de ses résultats sur l'ensemble de sa carrière révèle qu'il était classé pratiquement 2 fois sur 3. Comme reproducteur, il a servi quelques 350 juments sur 5 années de monte et sa première vraie génération prend 4 ans en 2003. Les impressions recueillies font état de jolis chevaux ayant comme lui un bon tempérament. Cette disparition est vivement regrettée au sein des haras nationaux dont il était un bon ambassadeur.