Fences 2004 : édition décevante
vendredi 10 septembre 2004

fences2004-logo
fences2004-logo

Le crû 2004 des Fences , le 16ème, annoncé pourtant par les Associés comme excellent , laissera plutôt à beaucoup une impression de morosité .

Lassitude de la formule de ces ventes ? Lot de chevaux de qualité moyenne ? Crise économique ? Malchance avec des chevaux attendus qui se blessent ou se déferrent et boitent ? Bilan : le soufflé est retombé lors des quatre soirs des Ventes organisées du 2 au 5 septembre, le samedi surtout. Pour Arnaud Evain “Nous avons enregistré une baisse globale de 16% du chiffre d’affaires... 87 Trois ans sur 98 ont été adjugés pour un prix moyen de 28 341 euros contre 92 poulains vendus sur 96 à un prix de 34 350 euros l’an passé. Nous sommes revenus aux chiffres de 2001. ”

Point de flambée des enchères cette année donc, les deux Top Price réalisés à égalité de montant d’ailleurs et dans la même soirée du vendredi sont de 110 000 euros et concernent deux entiers, un SF pur jus et un “ Z. ”, Naloubet du Suyer ( Baloubet du Rouet) et Carismo Z (Carthago Z ). Deuxième constatation , l’intérêt toujours fort pour le sang étranger puisque tous les gros prix (entre 50 000 euros et plus...) furent réalisés sur l’ensemble des ventes par des chevaux au pédigrée estampillé étranger, ou à demi : ainsi les meilleurs prix du vendredi furent-ils pour un fils de Kanann ,kwpn, Nobl de l’Ermitage pour 60 000 euros, Nectar des Roches, un Cumano à 55 ooo euros, Celcius du Ruisseau Z 50 000 E, etc. Même constatation pour la soirée du jeudi où une Calido grise atteignit 75 000 euros, le record du jour, il s’agit de Balaika Van Stropelleken , exportée au Canada.Idem dimanche, c’est encore un étranger né en Hollande, Untouchable M par Quick Star, qui fut adjugé 70 000 euros pour l’Arabie Saoudite . “ -Il faut maintenant des pères de notoriété internationale pour que les acheteurs lèvent la main... ”, dira Arnaud Evain. Cela s’est vérifié pour Nobel Platière le samedi, un Quidam de Revel à 60 000 euros qui restera en France. Une satisfaction toutefois le marché du foal et de la poulinière est à la hausse. Dimanche soir enfin il y eut 7 rachats sur 22 sujets de Trois ans, quant aux cinq performers présentés , un seul d’entre eux fut vendu à 15 000 euros, Lorvalia de Largival, une Flyer, les autres furent rachetés . Reste à attendre Novembre pour infirmer ou confirmer la morosité du marché .