Journées nationales du Dartmoor
lundi 01 décembre 2003

salon3-dartmoor
Ph. PSV Jean Morel

Les Dartmoor sont des petits poneys qui ne passent pas inaperçus. Au Salon du cheval de Paris, ils sont présents depuis quinze ans sur deux jours.

En fait, l’Association française du poney Dartmoor profite de cet événement pour organiser ses Journées nationales. Cette année, encore, le rendez-vous était fixé au premier week-end avec un total de quatre heures de présence sur la carrière du hall 5. « Nous avons présenté le Dartmoor dans ces diverses utilisations, en CSO, en attelage, en dressage et lors de carrousels dont un à l’obstacle. Le dimanche matin, un concours d’élevage est venu compléter cette présentation, explique Sauveur Tamarin, le président de l’association. L’idée, c’est de mettre en valeur le travail des éleveurs et de montrer de beaux sujets. Nous ne souhaitons pas faire un concours au sens stricte avec un classement où trop souvent, se sont les mêmes éleveurs qui sont récompensés. Nous voulons permettre à chacun de montrer le meilleur de leur production. » Au total, ils étaient une trentaine de Dartmoor mâles et femelles présents lors de ces Journées nationales provenant notamment du poney club de Nanteuil (Oise), du haras de Kergoix (Morbihan), de Square Stud (Normandie), de chez M. Simonin (Doux) et de chez M. et Mme Petit (Pas-de-Calais). Toisant entre 1m18 et 1m27, le Dartmoor se caractérise par son caractère très doux mélangé à du sang qui lui donne du peps. Tous les bais et les gris sont admis, mais l’alezan n’est toléré que chez les femelles. Un poney anglo-saxon attachant qui a fait son show une nouvelle fois à Paris.

Photo PSV Jean Morel