L’élevage français perd un grand poney
mercredi 22 août 2007

Syndicat Linaro 2005 - Linaro
Linaro Ph. A.T.

Linaro, le poney fétiche, emblème du Syndicat auquel il a donné son nom a du être euthanasié, dimanche 19 août, issue fatale à de graves coliques.

Ce grand performer, titulaire de deux cinquième places en finales individuelles des championnats d’Europe sous couleurs allemandes, importé en 99 pour se consacrer à la reproduction, a indéniablement marqué de son empreinte l’élevage français. Rapidement plébiscité par les éleveurs, il saillit un nombre record de juments chaque année (168 en 2005) qui lui donnent de loin le leadership des étalons les plus utilisés. Dès ses premières générations la qualité est au rendez-vous et, de sa jeune production (dont les plus âgés ont 7 ans en 2007) sont issus de nombreux vainqueurs en concours de modèle et allures et d’excellents compétiteurs, tels les étalons Melvin Candy IPO 146 (06) et Moonlight Bérenger IPO 148 (06)…, qui font de Linaro un étalon incontournable. Sa disparition est incontestablement une grande perte pour le monde de l’élevage poneys en France.