La France récolte quatre fois l’or
mercredi 15 septembre 2004

TREC - championnat du monde ken poste prix
ph : CNTE

Et dire que les seniors ont failli ne pas y aller. Cela aurait été dommage. Le Championnat du Monde de TREC seniors a en effet été largement dominés par les Français qui remportent l’or par équipe devant l’Autriche et l’Allemagne.

La médaille d’or est décrochée par Ken Poste, un cavalier du Centre Val de Loire associé à Graffity devant un Autrichien habitué des places d’honneur Arnold Huber. Et juste derrière, on trouve le plus jeune tricolore sélectionné pour son premier mondial, Bull Cauchois, tout juste 23 ans et vice-champion de France en titre avec Iak. A la quatrième place, Pierre-Guillaume Blache et Jacky de la Tour HN. Puis les autres Français ne sont pas très loin. Olivier Gradwohl et Gandhi du Pradet sont à la septième place talonnés par Marc Couffin et Corrado II. Tristan Gracient et Galant du Centaure HN, le couple champion du monde en 2003 se contentera d’une douzième place après quelques soucis sur le POR.

En photo, Ken Poste, champion du monde de TREC en individuel et par équipe avec Graffity lors de la remise des prixPh : CNTE

Pour sa troisième participation à un championnat du monde (NDLR : bronze en individuel en 2002 et médaille d’or par équipe en 2003), Ken Poste, qui a la particularité d’être aussi un excellent spécialiste attelé, a dominé la compétition restant en tête du provisoire jusqu’à l’ultime épreuve : le PTV. Et pourtant, il a eu très chaud. « Lors de l’immobilité qui se trouvait en début de PTV, Graffity s’est échappé et s’est retrouvé sur la route qui bordait l’hippodrome où se déroulait cette épreuve. J’ai eu très chaud. Je l’ai rattrapé après 500 mètres de course et j’ai réussi à terminer le PTV dans le temps, même avec de l’avance. »

En photo, Ken Poste et Graffity sur le PTVPh : CNTE

Du côté du championnat d’Europe jeunes cavaliers qui se courrait en parallèle, les tricolores ont suivi les exemples de leurs aînés, en s’offrant en plus un podium complet. Lisbeth Lumpp et son haflinger, Arabian Star a largement dominé ce championnat en remportant les trois épreuves (POR, maîtrises des allures et PTV). Elle prend ainsi sa revanche sur le championnat de France juniors où elle s’était trompée sur le POR. Sophie Gauthier, la récente championne de France est juste derrière avec Jimmy puis la Bretonne Stéphanie Launay et Hilton Dyonis complète le podium.

« Ces résultats vont au-delà de mes espérances, lance Thierry Maurouard, l’entraîneur national. Cette année, le règlement a changé et ouvert ce championnat d’Europe aux 16 – 21 ans, voilà qui a permis ainsi à Lisbeth de faire son premier championnat d’Europe alors qu’elle a 20 ans. » Les autres couples français n’ont pas à rougir puisque Flore Durand et Campanulle sont quatrième, Laurianne Laguesse-Paquay et Horizon de Févrie huitième puis Damien Biran et Apache (troisième au championnat de France) treizième.

En photo, Lisbeth Lumpp, Championne d'Europe en individuel et par équipe et gagnante du PTV, du POR et des AlluresPh : CNTE

Par équipe, la France est donc première devant l’Autriche puis la Suisse. L’Autriche est la nation forte derrière la France et le niveau global des cavaliers a évolué dans le bon sens, car quand on regarde le résultat du PTV chez les seniors, aucun Français ne se trouvent dans les trois premières places.

Une chose est sûre, le PTV devient un point aussi important à améliorer. Pour le prochain championnat de France senior prévu à Bois-le-Roi début octobre, le chrono ne sera pas aussi prédominant sur le PTV pour privilégier un dressage plus en profondeur.

En photo, le podium par équipe : de gauche à droite : Sophie Gauthier, Flore Durand, Lisbeth Lumpp et Damien Biran accompagnés de Thierry Maurouard, entraineur nationalPh : CNTEPour voir encore plus de photos, cliquez sur :www.trec-france.com