La Vénerie en fête
mercredi 04 juin 2008

venerie8
Ph. B. Fletcher

L’interruption de la saison de chasse à courre, du 31 mars au 15 septembre permet depuis sept ans aux veneurs de se retrouver autour d’une grande fête de printemps sur le Grand Parquet.

En ce dernier week end de mai, même si les vestes en toile huilée, bottes et couvre chefs étaient de mise, rien ne put entamer la bonne humeur des 130 exposants, ni l’enthousiasme des 24500 visiteurs.

Pierre-François Prioux, fondateur du Rallye Tempête et ses 200 bénévoles avaient mis au point un programme au cours duquel se succédaient des présentations de meutes et d’équipages, des démonstrations de chiens d’arrêt et des “working tests” de retrievers, des carrousels d’amazones, un concours international de trompes, ainsi que des démonstrations de fauconnerie et d’archerie. De nombreux temps forts donc, mais outre le spectacle en semi nocturne du samedi soir, et la traditionnelle Messe de Saint Hubert du dimanche matin l’animation phare fut sans conteste le championnat de France du Cheval de chasse organisé par la Société de Vénerie en collaboration avec la Fédération Française d’Equitation qui, depuis le 25 février dernier, a officiellement reconnu la vénerie et régit le règlement du championnat. Les 55 meilleurs chevaux de chasse de l’année se mesuraient sur des épreuves d’élégance, de maniabilité et de sagesse et un routier de 9 km pour conclure par un cross de 1800 mètres émaillés de dix obstacles naturels.

Au classement général, c’est Persépolis monté par François Euder du Rallye Perseigne qui l’emporte devant House Music Mix associé à Antoinette de la Bouillerie, (qui s’adjuge également la catégorie “Amazones”) puis Marshal d’Amcolie avec Yves Bois. La catégorie “poneys” revient à Kéa de Cabu et Blanche de la Ferté.Selon Pierre François Prioux, “Comme le disaient les rois de France, hors de Fontainebleau pas de laisser courre. A cette époque là, seule la forêt existait. En son milieu se trouvait une petite clairière avec une fontaine nommée “Bas l’Eau” autour de laquelle on a construit un rendez-vous de chasse qui devait plus tard se transformer en château et qui à son tour a généré la construction d’une ville.” Convivialité, écologie, passion, tradition, éthique, patrimoine, tels sont les mots que les passionnés de cette tradition multi centenaire ont choisi pour définir une activité décriée par beaucoup mais qui semble solidement soutenue par ses adeptes. Rendez-vous les 30 et 31 mai 2009 pour une nouvelle édition. Renseignements Rallye Tempête 01 64 31 87 89 - www.rallyetempete.fr