Laurent Bourgnon et le cheval
vendredi 27 juillet 2001

Bourgnon-Laurent
Photo: D.R.

Laurent Bourgnon, ce skipper qui cumule les victoires, collectionne également les passions : les animaux, les rallyes-raids en 4 x4, mais aussi les chevaux. Sa rencontre avec la plus belle conquête de l’homme date de son adolescence, quand il habitait aux Marquises. “Là-bas, on attrapait les chevaux sauvages au lasso dans la montagne et on les dressait.

Parfois, nous passions plus d’une semaine à quatre ou cinq dans les acacias pour les capturer. Mais, pour le dressage, ce n’était pas comme pour les chevaux d’élevage. Là-bas, on montait comme ça, à cru, se souvient-il. Aux Marquises, j’ai glané mes plus beaux souvenirs de randonnée. Nous partions parfois une dizaine de jours. C’était fabuleux.” Plus tard, le marin posera son sac près de La Trinité. Là, ses chevaux vivent la crinière au vent breton. Mustang, lusitanien, pure race espagnole et pur-sang arabe, autant de coups de cœur, parfois des sauvetages. “La lusitanienne fut orpheline peu de temps après sa naissance et il a fallu la nourrir au biberon. C’est la petite chouchoute, raconte cet homme qui vibre avec la nature. Je ne pratique pas une équitation classique. Ce qui me motive, c’est la relation avec l’animal.” D’ailleurs, Laurent Bourgnon ne cherche pas forcément à monter le cheval. Alors il surprend les mamies du village qui le regardent avec stupéfaction courir aux côtés d’une de ses compagnes à quatre jambes ! Sa passion des chevaux, le marin la vit comme toutes ses autres passions, à la recherche de l’harmonie totale. “Le soir quand je vais les voir, j’ai l’impression de me ressourcer. Je n’ai pas acheté un kit pour me ressourcer en énergie, mais ça s’est fait naturellement.”