Le puzzle du cheval n°9
mardi 10 février 2004

puzzle-cresp-odeur 1
puzzle-cresp-odeur 1

Décidément, ce puzzle est corsé et, sur les odeurs, on peut s’étendre car dans une cour d’écurie elles sont heureusement nombreuses et bien présentes.

- Celles du tas ou de la fosse à fumier, d’abord, qui par sa qualité (qualité odorante) révèle un établissement où les équidés y sont particulièrement bien soignés –bonne paille, bons copeaux et surtout, foin de pré.

- L’odeur et la consistance des crottins qui peuvent à coup sûr vous faire sentir que tel cheval, ces chevaux d’une même écurie, sont bien malheureux ou malades chroniques à manger l’unique et seule nourriture bon marché sans recherche ni apports complémentaires…


- L’odeur sucrée du cheval au pré, en plein été, lorsque de son encolure on approche le nez pour une conversation secrète…


- Dans la sellerie où, très vite, on sait déjà, au nez, en entrant, si les cuirs sont humides, mouillés de la veille ou de l’avant-veille, moisis ou, « en bonne santé » et entretenus…

- Le foin, irrésistible odeur pour laquelle on ferait n’importe quel sacrifice pour la posséder près de son box ou au club, les samedis soirs…


- Celle des sabots graissés, elle indique les jours de fêtes, les extra, les soins particuliers avec un peu de temps devant soi…..

- En hiver ou par temps frais lorsque le nez et les joues rougissent et que du cheval monte cette chaleur indescriptible et chaude, à la fin du jour…

Ajoutons-y, dans la foulée :- Du sous-bois en automne et de la lisière dans la chaleur orageuse, ces parfums qui surprennent et nous accompagnent…nous accompagnent eux aussi, longtemps, même en fermant les yeux… !

Vous trouverez les pièces précédentes du puzzle en ligne sur Cavadeos dans Cheval de A à Z, rubrique ComportementLaurent Cresp est l'auteur de "Equitation, pour une pédagogie naturelle" aux Editions Amphora