Les « check points » du T.D.S.O en images
mardi 26 mai 2009

tdso9-saut
Le 3ème saut sur un oxer © Eric Fournier

Les épreuves de T.D.S.O (Test de Disponibilité au Saut d’Obstacle) battent leur plein en ce printemps.

D’après nos observations, le T.D.S.O version 2009 ne semble générer ni contestations de jugements, ni préoccuper les cavaliers de jeunes chevaux comme l’an dernier à la même époque. Aujourd’hui, l’exécution de cet exercice imposé, indispensable pour prétendre participer aux finales nationales, s’est nettement rapprochée d’un parcours de CSO adapté aux 4 ans. Même si le cahier des charges offre des « zones libres » quant à l’allure à adopter (possibilité de repasser au trot...), beaucoup semblent faire le choix d’un parcours classique s’effectuant au galop. Le trot est par contre obligatoire en fin de parcours, lors du passage imposé N°10 jusqu’au N°11 pour le saut de puce.

Rappelons qu’au total ce sont 14 critères que les juges SHF auront à observer, l’objectif étant de conclure l’épreuve avec un score vierge. Avec 0 point le concurrent n’aura renversé aucune barre, il aura emprunté les trois allures plus l’arrêt et galopé sur le bon pied tout en respectant les passages imposés.

Concernant le franchissement d’obstacles, le concurrent aura passé six obstacles simples (3 oxers, 3 verticaux) et un saut de puce qui ne semble poser aucune difficulté. Le tracé du parcours s’avère facile, empruntant les deux grands côtés pour débuter (oxer, vertical) et conclure (saut de puce et transitions jusqu’à l’arrêt), alors qu’un huit est à dessiner en partie centrale grâce à deux lignes brisées qui se font facilement.Pour se qualifier à la finale, il faut avoir couru un maximum de 4 T.D.S.O, un minimum de 2 T.D.S.O, dont un avec un maximum d’un point de pénalité.