Les chevaux de l’agriculture
jeudi 01 janvier 1970

agriculture-mule
Ph. Cavadeos

L’édition 2003 du Salon de l’Agriculture qui s’est achevée dimanche 2 mars a permis aux visiteurs de découvrir dans le hall 7 chevaux de traits, ânes et poneys ainsi que la Normandie et ses élevages.

Mise à l'honneur cette année dans tous les halls du salon, la Normandie, berceau d'élevage et terre de champions, a contribué à porter à la connaisance du public et des hommes politiques qui se sont succédés, la qualité de nos chevauxA lire aussi

A l’initiative du Comité National de Tourisme Equestre, présent au salon, des parcours découvertes étaient proposés aux enfants de 6 à 12 ans. Au programme : atelier pansage, passage de branches basses de TREC, gymkhana, labyrinthe…une initiation ludique qui a séduit les plus jeunes visiteurs pendant ces 9 jours.

L’âne du cotentin, l’âne normand, la mule poitevine, le baudet du Poitou…ils étaient au nombre de 30 pour représenter les différentes races d’ânes présentes en France.

Cet animal populaire rencontre un succès croissant en matière d’agronomie pour son utilisation en maraîchage et en viticulture ainsi qu’en matière touristique, accompagnant les randonneurs sur les chemins des régions de France.

Moins accessibles aux caresses que ses voisins aux longues oreilles, les chevaux de trait laissaient admirer leurs croupes et queues tressées.

Boulonnais, percherons, auxois ont disputé le Trophée National du Cheval de Trait ainsi que des concours de modéles et allures.

Ce salon, convivial et chaleureux, qui fleurait bon les régions, la tartiflette et le Pont-l'Evêque, faisait donc cette année une jolie place aux équidés.