Les poneys à Saint-Lô, comme les grands !
mercredi 03 mars 2010

stlo-poney-o fever
O'Fever de l'Arbalou © Paul Dubos

Une semaine après les grands chevaux, une soixantaine d'étalons poneys (un record) ont participé samedi 27 à St Lô au salon qui leur été consacré.

Une bonne organisation avec les sujets présentés en main, en liberté à l'obstacle ou montés. Cette année, la présence d'un écran géant permettait de mieux les détailler ou de les voir sur des parcours en particulier pour les performers. Quelques stands accueillaient les éleveurs intéressés, en particulier celui des haras nationaux (IFCE) qui sont très présents dans le secteur poney grâce à de nombreux partenariats signés avec des propriétaires privés qui ne sont pas à même d'assurer le service de monte et apprécient donc ce service. A ce propos Bernard Dumont Saint Priest, responsable de l'étalonnage HN:précisait :"L'an dernier dans le catalogue HN poneys nous avions quelques 45 partenariats sur une soixantaine de poneys, cette année nous devons être à 50 sur un nombre total identique."Au niveau des prix de saillie après une augmentation liée à l'application par les Haras nationaux des mêmes frais techniques que pour les chevaux, les prix se stabilisent cette année et s'échelonne entre 250 € et 600 € pour les meilleurs sujets.

Par ailleurs Catherine Poirier, la présidente de l'ONP (organisation Normandie poney), maître d'œuvre de ce salon avec l'appui de nombreux bénévoles, se félicitait de son succès avec la présence:"d'une grande majorité d'éleveurs concernés et aussi d'étalons venant de Bretagne et pays de Loire. L'an prochain ce salon devrait se dérouler au haras du Pin car nous souhaitons pratiquer l'alternance pour donner satisfaction au maximum de gens".Le secteur du poney semble de plus en plus s'inspirer de ce qui se fait dans le secteur des chevaux avec toutefois une différence significative, à savoir une conjoncture commerciale sensiblement meilleure