Paré pour la grande aventure
mardi 15 mai 2007

ducret-chevaux
Ph. D.R.

Désormais arrivé au Kazakhstan, l'aventurier solitaire, Nicolas Ducret a trouvé non sans mal deux chevaux dignes de s'engager dans son grand périple centre-asiatique. Départ prévu jeudi 17 mai.

"Acheter des chevaux s’avère bien plus compliqué que prévu, nous arpentons les villages de la région, prenons à bord des types qui se font nos porte-parole et jouent de leurs relations pour trouver des chevaux à vendre. Malgré leur abondance, en trouver à vendre semble relever de l’exploit. Les bons chevaux ne sont pas à vendre, et les autres sont déjà en route pour la boucherie. Les "bizznessman" des grandes villes kazakhes font la razzia sur la viande de cheval, le prix du cheval a ainsi plus que doublé en 3 ans. Il est, parait-il, indexé sur le baril du brut, principale source de revenu du Kazakhstan"..."Cependant, après des litres de thé, des kilomètres de routes et des palabres à n’en plus finir où l’ on se demande toujours ce qui se passe et ce qui va se passer, deux beaux hongres retiennent mon attention. L’ un a 7 ans et vient d'une famille d’ éleveurs des montagnes, un peu maigrelet, mais ayant toutes les qualités nécessaires (il est actuellement en cure d'énergie et sous stimulant dans la ferme d'Alexey), et l’autre, était la digne monture du maire d’ un village de quelques centaines d’âmes, il a, parait-il, 10 ans, mais qui doivent nettement tendre vers les 12 ou 13 ans, il a tout du bon cheval et a l’énergie du coureur de steppe. Les deux sont bais bruns et semblent s’accorder assez bien."

A suivre