Quaprice, c’est fini
jeudi 10 juillet 2008

Quaprice- epaillard
Quaprice Bois Margot et Julien epaillard en mai dernier. Ph: Jacques Toffi

L’étalon vedette Quaprice Bois Margot est mort mercredi 9 juillet d’une attaque cérébrale.

L’année avait tellement bien commencé pour Quaprice Bois Margot ! Fort d’une belle entente avec son nouveau cavalier Julien Epaillard, sa carrière en compétition semblait relancée et le couple signait notamment un beau sans faute (avec un léger dépassement de temps) dans le Grand Prix du CSIO de La Baule. Puis deux semaines plus tard, les ennuis ont commencé pour le spectaculaire étalon holsteiner de dix ans (par Quidam de Revel, sf x Lord, holst), aux belles origines (citons notamment sa grand-mère, tante d’Opérette-La Silla) : une double opération pour une hernie inguinale l’avait stoppé dans son élan. Il s’en remettait doucement, lorsqu’il fut terrassé hier après-midi par une attaque cérébrale, avec tous les signes cliniques d’une méningite. L’étalon n’a malheureusement pas pu être ranimé.Sa disparition représente évidemment une grosse perte pour Rodolphe et Laetitia Bonnet, qui aimaient beaucoup ce cheval « dont la facétie et l’intelligence le rendaient très attachant ». Le jeune Haras du Bois Margot, déjà propriétaire des autres étalons en vue L’Arc de Triomphe et Champs Elysées, avait fait l’acquisition de Quincy, rebaptisé Quaprice, chez Jan Tops lorsque le fils de Quidam avait cinq ans. Ses origines, son style et sa locomotion avaient séduit de nombreux éleveurs et le Haras du Bois Margot venait de fêter la 1000e jument saillie, en cinq années de monte. Ses premiers produits ont trois ans, et le situent à la deuxième place des pères de 3 ans mâles par le nombre de qualifiés pour la finale d’octobre prochain du concours étalons SF.

Ph: Jacques Toffi