Réglement SHF : les évolutions 2010
vendredi 19 février 2010

shf-thore
Guillaume de Thoré, dirceteur adjoint © Christine Marquenet

Le concours SHF de Saint Mars d’Outillé inaugure, ce week-end, la saison Jeunes Chevaux en concours complet, nous avons interogé Guillaume de Thoré, directeur adjoint de la SHF, afin de faire le point sur les modifications du réglement 2010.

Tout d’abord, il faut souligner que la SHF couvre 6 disciplines équestres et que 15 000 chevaux vont participer à environ 1 300 concours SHF soit 150 000 engagements. En 2009, ces épreuves ont enregistré un taux de croissance de 6 à 7 %. Une commission technique, composée de représentants socio-professionnels, se réunit après les CIR et les Finales et fait remonter l’ensemble des remarques venant des organisateurs et des utilisateurs (cavaliers, éleveurs, juges, propriétaires, chef de piste…) des circuits. Cette concertation permet ainsi de proposer des modifications en vue d’améliorer le circuit qui doit rester un outil permettant de former, valoriser,et de sélectionner tout en préservant les jeunes chevaux.

Le CSO reste la discipline équestre la plus importante, réunissant plus de 1 700 chevaux à la Grande Semaine. Pour les Cycles Classiques 4 ans, le TDSO, créé il y a 2 ans, évolue vers une solution alternative avec le hunter qui intègre ainsi le circuit de qualification. En effet, si le TDSO permet de juger le dressage et la soumission d’un 4 ans sur un parcours de CSO, le hunter répond au même objectif en ajoutant aussi la manière dont le poulain va dérouler son parcours. Attention, en 2010, les épreuves d’extérieur, de dressage, de CCE et de hunter, tout en restant très formatrices, n’apporteront plus de points de bonification.Pour les Cycles Libres, la commission, afin de rendre le circuit plus attractif, l’oriente vers les cavaliers amateurs en fermant les finales régionales et nationales aux professionnels. De plus, le chronomètre sera supprimé sur les « Libres 1e année » et ce niveau sera jugé avec des points de bonification acquis en hunter, dressage, CCE et extérieur. Lors de la finale, les chevaux seront jugés sur 2 parcours sans chronomètre auxquels s’ajouteront les points de bonification et une épreuve de manière. En Cycle Libre 2e et 3e année, le classement lors des finales régionales sera réalisé sur le cumul des deux épreuves.

Les Finales CCE attirent globalement plus de 550 chevaux à Pompadour. La nouveauté 2010 est la création d’un Cycle Libre 1e année 4 ans réservé aux cavaliers amateurs. Se courrant sur un concours labellisé Cycle Classique 4, 5 et 6 ans, les cavaliers amateurs bénéficieront d’un classement spécifique, leur permettant de valoriser leurs 4 ans. Ainsi, les anciens Cycle Libre 1ère année et Cycle Libre 2e année, réservés aux chevaux de 5 et 6 ans, deviennent donc Cycle Libre 2e année et Cycle Libre 3e année.

En endurance, la seule modification aura lieu à la finale d’Uzès où les 6 ans auront, sur 90 km, 2 finales : une courue en vitesse libre, l’autre avec vitesse imposée. A noter que ces finales accueillent environ 600 chevaux sur 3 jours.En dressage, en Cycle Libre, le jugement se fera collégialement sur 5 ou 6 notes : pas, trot, galop, souplesse et impression générale… Ainsi chaque figure ne sera plus notée individuellement. 350 chevaux participent aux finales de la discipline à Saumur.Enfin pour les poneys, la seule modification est le CSO label SHF, où le niveau d’exigence sera plus élevé et apportera le double de point afin de tirer le circuit vers le haut. Il n’y aura pas de chrono sur les épreuves 5 ans à la finale mais une note de présentation.Ce ne sont que des points de détails techniques qui modifient le hunter.

Et Mr de Thoré de conclure avec conviction : « Tout est perfectible et rien n’est inscrit dans le marbre. Bien sur, il ne faut pas tout changer car il n’y aurait plus aucune visibilité. Le circuit 4 / 5 et 6 ans est long et il faut de la stabilité dans les règlements pour rester crédible... Il ne faut perdre de vue qu’il est générateur d’indices, l’amélioration de certains points devant toujours permettre un comparatif d’année en année ».

Pour toutes précisions supplémentaires, consulter le site de la SHF www.shf.eu/, rubrique « règlements et organisation ».