Rollkur et FEI
mercredi 01 février 2006

dressage-illustr
Ph. Cosinus Prod

Au coeur d'une polémique mondiale depuis plusieurs mois , le "Rollkur" ou "overbending" a fait l'objet d'une réunion organisée par la Fédération Equestre Internationale ce mardi 31 janvier.

6O participants, cavaliers, entraîneurs, vétérinaires, officiels…débattaient ainsi des méthodes controversées d’entraînement du cheval de dressage et de ses conséquences sur sa santé.Les objectifs de ce forum étaient de :- revoir les méthodes d’entraînement des chevaux- considérer les possibles implications vétérinaires- mieux comprendre la biomécanique et la cinématique impliquée dans ce mouvement de l'encolure- discuter de possibles programmes de recherche- produire un rapport à la FEI permettant d’envisager le meilleur plan d’action

Suite aux présentations de différents projets de recherche préliminaires dans les domaines de la physiologie, de la radiologie, de la biomécanique…, le comité a tiré la conclusion préliminaire que, quand elle était appliqué par des entraîneurs compétents, il n’y avait pas de preuve scientifique que cette méthode était abusive pour le cheval. Il a aussi été mis en évidence qu’il n’y avait pas de dommage structurel pour le cheval lors des exercices d’entraînements s’ils étaient demandés de la bonne manière par des cavaliers expérimentés.Cependant l’utilisation de cette technique par des personnes inexpérimentées peut être une possible menace pour le bien-être du cheval.La plupart des participants se sont accordés sur le fait que la terminologie « Rollkür » n’était pas compréhensible et ont conclu qu’il serait préférable d’utiliser un terme intelligible pour les cavaliers, les entraîneurs et le grand public. Après une discussion générale, il a été proposé « hyperflexion de l’encolure »avec une ébauche de définition : L'hyperflexion de l’encolure est une technique de travail pour obtenir un degré de flexion longitudinale. L'hyperflexion ne peut pas être maintenue par le cheval pendant une période prolongée.La FEI a précisé qu’elle était concerné par le bien-être et le traitement des chevaux de concours internationaux y compris sur leur terrains d’entraînement et dans leurs écuries.

A venir :- Une définition détaillée de ce qui est abusif, facteur de stress et d’inconfort- Education des personnes habilitées à vérifier les abus de cette méthode qui n’est d’ailleurs le fait exclusif de la discipline du dressage- Les Commissions Vétérinaire et Dressage et la sous-commission Bien-être, passeront en revue l'état de la connaissance, soumettront un compte rendu de la réunion à la FEI et décideront quelle recherche scientifique est encore nécessaire.

Photo: symbole de la polémique, le tee shirt "No Rollkur" en vente sur internet.