SHF : réunion sur le projet de société-mère
jeudi 05 février 2009

damians-portrait
Marc Damians © www.scoopdyga.com

Lors d'une réunion qui s'est tenue mercredi 4 février à Paris à l’initiative de la Société hippique française, un consensus semble s'être fait autour de l'idée d’un élargissement des missions de la SHF afin qu’elle devienne la « société-mère » grâce à laquelle la filière sport parlerait enfin d’une voix unie.

Cette réunion regroupait les responsables de la SHF, la quasi totalité des associations régionales d'éleveurs (une quinzaine), les présidents des associations nationales de race (ANAA, ACA, ANSF). Le projet, qui continue d’avancer, consiste à faire de la Société hippique française une société mère du cheval de sport – pendant de celles du trot et du galop - qui regrouperait l'ensemble des acteurs de la filière. Pour ce faire la SHF qui est actuellement constituée de deux collèges - l’un composé de socio-professionnels (cavaliers, éleveurs, propriétaires), l’autre regroupant des membres cooptés - en ajouterait deux autres : un troisième collège constitué des associations régionales d’éleveurs, du syndicat des marchands de chevaux et peut-être aussi des propriétaires, et un quatrième composé des associations nationales de race, dont les poneys. La SHF devra donc modifier ses statuts et le président Marc Damians précise : « Je vais en parler au comité SHF du 11 février prochain en vue de procéder à cette modification de statut, l'objectif étant de réaliser cela au cours de l'année afin d'être opérationnel pour 2010. Comme nous sommes une société d'utilité publique, il faut l'accord des ministères de l'Agriculture et de l’Intérieur ainsi que du Conseil d'Etat. »Affaire à suivre de près, dans la mesure où un nouvel échec ressemblerait à une condamnation sérieuse de l'organisation de la filière du cheval de sport en France.

Photo d'archive