Top départ du Championnat de France des Jockeys
mercredi 01 février 2006

auteuil2005-pieux-polivalente
Christophe Pieux et Polivalente - Ph. Cosinus Prod

Démarré à Cagnes le 2 janvier, le Championnat de France des Jockeys ménagera son suspense tout au long de l'année.

France Galop et le PMU, en partenariat avec Equidia et Canal+, reconduisent, pour la saison 2006, le Championnat de France des Jockeys sur toutes les courses de galop support Quinté +, initié en 2003. Cette compétition consacre les meilleurs jockeys de plat et d’obstacle de l’année. Stéphane Pasquier en plat, et Christophe Pieux en obstacle, ont remporté la troisième édition du Championnat de France Jockeys 2005 avec respectivement 256 et 125 points à l’arrivée. La compétition intervient sur 137 courses de plat et 46 d’obstacles. Des points sont attribués à l’issue de chaque épreuve ; 10 points pour une victoire ; 6 pour la 2ème place ; 4 pour la 3ème ; 3 points pour la 4ème et le 5ème reçoit 2 points. Tous les jockeys ayant une monte dans un Quinté+ durant la saison participent automatiquement au Championnat de France. Les premières épreuves qualificatives ont eu lieu à Cagnes pour l’obstacle le 2 janvier et à Deauville pour le plat le 4 janvier.

Légende photos: Christophe Pieux/Polivalente/Sleeping Jack-ph.cosinus prod

Dominique Bœuf avec 19 points domine son cadet Ronan Thomas avec 15 points talonné par Ioritz Mendizabal et ses 14 points. Les « chouchous » des français, Stéphane Pasquier et Christophe Soumillon se retrouvent respectivement aux 15ème et 17ème places.A l’obstacle, David Berra avec 13 points fait la course en tête, suivi par Fabrice Barrao additionnant 10 points à égalité avec Adam Kondrat. En 2005, Christophe Pieux avait gagné neuf fois un Quinté + et remportait le Championnat. A ce jour le jockey n’en a pas couru un seul et ne fait donc pas encore parti du classement. La clôture du Championnat a lieu à Cagnes le 26 décembre et à Deauville pour le plat le 29 décembre 2006. Chevaux et Jockeys, la compétition est lancée. Qui passera le poteau en tête cette année ?

Légende photo: Christophe Soumillon-ph.Yves Forestier