Un heureux mariage à 3 !
lundi 17 octobre 2005

stlo2005-opium de talma
Opium de Talma - Ph. Les Garennes

A l’heure du bilan, la réunion, sous le toit du Centre de Promotion de L’Elevage, des Championnats de France mâles foals, 2 ans, 3 ans, candidats étalons, des Ventes NASH et du CSI ***, semble avoir globalement fait l’unanimité parmi les professionnels du cheval et le grand public avec une fréquentation globale estimée à 10 000 personnes, au point que certains trouvaient l’événement un peu à l’étroit.

Ce carrefour de la génétique, maintenant devenue européenne, a trouvé son apothéose dans le défilé de la grande soirée de l’élevage du samedi soir au cours duquel se succédèrent les lauréats de chaque tranche d’âge et de chaque section. Pour les foals, la femelle Randy Mouche (Mister Blue/Super de Bourrière) récemment sacrée au Pin était plébiscitée « Meilleur Foal 2005 » au détriment du jeune mâle Roméo du Bourg (Gabyscion/Damoiseau d’Or), né chez Amand Lemaître, meilleur poulain chez les mâles âgés.Photo: Opium de Talma - Ph. Les Garennes

Dans la phase finale du Championnat des 2 ans, 58 inscrits, avaient quelques minutes pour séduire les jurys de socio-professionnels : d’une part au modèle (coeff 4) et allures (coeff 3), puis à l’obstacle (coeff 3) ou était noté l’équilibre, la force, le style, le respect. Le grand vainqueur Par Ixe « n’est pas un inconnu, ni le fruit du hasard » précisera son naisseur et propriétaire Jean Lefebvre « puisque sa mère, Ixelle Ixe, par Nidor Platière, est la sœur de mon Easy Boy (ISO 151). Très attaché au modèle j’ai choisi de la croiser avec un bel étalon, Fergar Mail. Par Ixe est aussi le premier S.F de 2 ans qui devrait être agré pour la monte dés ses 2 ans. C’est une consécration » avouera humblement Jean Lefebvre.


A noter que son dauphin Panama Tame (Carthago/French Canacan) avait obtenu une note supérieure à l’obstacle (25,50/30), mais n’avait pu rivaliser quant au modèle. Le troisième obtient une note supérieure au second pour le modèle. Il s’agit de Pezetas du Rouet (Quidam/Grand Veneur), issu du fameux élevage Fradin (50).

Répartis en 4 sections, leurs aînés, soit 86 mâles de 3 ans, étaient appelés Jeudi à l’examen le plus déterminant pour leur future carrière. Très au fait des enjeux à la fois économiques et génétiques de ce championnat, tous les connaisseurs se massaient dans le manège de La Gourmette pour ce premier test à l’obstacle, à négocier sans barre de réglage.Opium de Talma (Carthago x Qredo) confirmait de bonnes dispositions à l’obstacle et les meilleures allures dans la section 1. Il l’emportait donc devant Ogrion des Champs (Kannan x Domino de Moyon).Avec 7,25, Olympic de Savigny (Le Tot x Ultan), précédait de peu le cheval des HN, Orion Heutière (Diamant x Starter), qui sautait deux fois avec la meilleure note 23,10/30 dans la section 2. Constant à l’obstacle, et se montrant à son avantage dans les autres ateliers le bel Ol Metta (Flipper x Le Plantero), faisait très bonne impression et s’adjugeait la tête de la section 3. Othello de Falaise (Cabdula du Tillard x Mazarin V) dominait les modèles et allures de la section 4 et l’emportait finalement avec 7,75/10 contre 7, 34 à son rival Orphee de Nantuel (Diamant x Quidam).Concernant l’approbation des étalons admis à produire en SF dés 2006, notons 12 sujets ayant déjà fait leur preuve (dont 2 sous réserve de parution de l’indice), et 6 jeunes 3 ans approuvés plus un section dressage.

Les associés NASH avaient retenus 129 sujets à passer sous le marteau lors de trois vacations.Au cours de la présentation matinale du Jeudi 13, quelques éléments émergeaient déjà, et comme de coutume les commentaires allaient bon train. La plus belle vente de la soirée du vendredi s’effectuait avec l’adjudication à 38 000 € d’un mâle de Flipper et Tu Viens d’Orval par la mère, appartenant à Alain Goffinet. 68% de chevaux vendus (dont 2 à l’export) et un prix moyen de 11 916 €. Plus significative, la vente de Samedi révélait quelques bons sujets qui tirèrent le chiffre d’affaires vers le haut. Un frère d’Huppydam des Horts (Quidam de Revel), atteignait 50 000 € pour l’Arabie Saoudite, et une Surcouf de Revel à 72 000 € devait rejoindre l’élevage La Silla au Mexique. Dés lors le prix moyen se hissait à 18 000 €, 10 chevaux quittaient l’hexagone dont un attribué à la délégation italienne invitée d’honneur 2005 ;« Pour clore les ventes, la troisième vacation s’adresse davantage aux amateurs à la recherche de chevaux pratiques » commentait Alain Hinard. En effet, plus morose, un produit de First de Launay était même adjugé 3000 € alors que l’on remarquait 4 Hurlevent de Brekka. Le marché à l’international était plutôt atone pour ce Dimanche.

Pour tout renseignement concernant les photos de Saint-Lô, contactez Dominique Gautier : lesgarennes@aol.comVous retrouverez prochainement en ligne sur www.photos-lesgarennes.com toutes les photos des Journées Selle Français.