Un nouveau venu à Paris : le Rocky Mountain Horse
mardi 02 décembre 2003

salon3-rockyB
Le Rocky Mountain Horse - Ph. C.F.

Inédits au Salon du cheval, les chevaux Rocky Mountain ont fait leur apparition à la Porte de Versailles, et en Europe depuis peu.

Cinq d’entre eux ont été récemment importés par l’Elevage des Prés d’Ally situé dans la Creuse, dont deux jeunes étalons de 3 ans et demi. Alajanon porte une robe chocolat particulièrement prisée dans la race, et Avalanche est d’un ravissant caramel moiré, avec des crins couleur de miel…Cet élevage représente par conséquent le plus gros cheptel européen qui totalise 5 juments et 6 étalons répartis en quatre élevages en France et un en Allemagne. Entre les Etats-Unis et le Canada, 18 000 Rocky Mountain Horses sont recensés. « Les Américains ont tout compris, ils ont horreur du trot qui n’est pas confortable » dit Julie Assailly, qui est allée choisir dans le Grand Ouest américain ses chevaux « Rocky », qui vont, des heures durant, l’amble rompu, pour le plus grand agrément de leur cavalier assis « comme dans un fauteuil ». Le cheval se déplace par bipèdes latéraux comme les poneys islandais au « tölt », et cette quatrième allure leur est innée. Ce cheval de selle américain a aussi un caractère d’une très grande douceur, faisant de lui le cheval de loisirs et de famille, idéal. Son prix, néanmoins est assez élevé (autour de 8000 euros pour un poulain juste sevré), compte tenu du coût du voyage depuis son Ouest natal. Deux associations sont chargées de gérer le stud-book du Rocky Mountain Horse : la Kentucky Mountain Saddle Horse Association et la Rocky Mountain Horse Association.