Unanimes sur la qualité
mardi 13 avril 2010

pin10-victor-qwismel
Myriam Victor Thomas et Qwismel d’Hebecourt © Eric Fournier

D’après les commentaires des juges les épreuves du SHF Dressage labellisé au Pin ont révélé des lots de qualité dans les trois générations. Résultats.

« Le niveau augmente tant sur les chevaux achetés à l’étranger que sur les quelques produits nés en France » indiqueront tour à tour Patrick Collard et Laure de Saint Priest, juges internationaux. Pour la génération des 4 ans, Maxime Collard se paie le luxe de l’emporter avec une jument qu’elle montait au pied levé ; Il s’agit de Siaobela du Feuillard issue de Gribaldi (Trak) et d’une mère par Voltaire (Han). Cette belle alezane porte l’affixe du Haras du Feuillard (61) de Benoit Burbal qui est spécialisé dans la discipline.

Avec Maxime Collard, Bertrand Lebarbier aura été un des principaux animateurs du week-end, s’illustrant tant en épreuves jeunes chevaux qu’en épreuves de chevaux plus confirmés. Il s’adjuge les 5 ans avec le hongre noir pangaré Amsterdam, Kwpn, issu là aussi de Gribaldi (Trak) et d’une mère par Negro, Kwpn.

La finale des 6 ans est dominée par les allures de la jument Qwismel d’Hebecourt (Karamel de Lauture x Le Plantero HN), montée par Myriam Victor Thomas. Notons que le père est évidemment confirmé dans la discipline mais que Le Plantero (Grand Veneur) donna aussi des bons chevaux en Dressage, souvent de forte corpulence.