Une Pépyte vraiment en or…
vendredi 01 septembre 2006

GS6-3 ans-pepyte
Pepyte de Beauval - Ph. J.L. Perrier

C’est une fille de Folamour du Bois HN, la très belle alezane Pépite de Beauval qui remporte le titre convoité de Championne Suprême des Trois ans, disputé cette année par quelques 63 hongres et juments de 3 ans venus des quatre coins de la France après leur sélection sur les concours locaux et Régionaux.

Photo de Pepyte de Beauval par Jean-Louis Perrier

Globalement dira Monsieur Michel Gaspard, juge référent ANSF, « on a vu de beaux chevaux, la qualité s’améliore au niveau modèle, par contre à l’obstacle seuls une douzaine de chevaux sautaient vraiment bien… » Et l’on sait que commercialement il faut de beaux chevaux…qui sautent…et qui aient des allures. « De ce côté-là ajoute Mme Fulop, des poulains auraient des possibilités mais ils sont encore présentés de manière trop précipitée…Côté toilettage par contre tous les chevaux étaient très bien préparés et présentés, ils sont aussi plus chics qu’avant ». Ce côté est peut-être dû à l’ajout de sang étranger, présent cette année dans toutes les sections, en particulier dans celle des 1,64m et moins : les trois premières sont issues respectivement de Damiro B pour Pépite d’Oz, propriété de son naisseur Geoffrey Signoret (51), Contender pour Pépite de Talma au DR Michel Guiot (08), Robin II Z pour Prima Donna des Vavres à Anne-Marie Gaja (42) !

Autre fait à remarquer cette année la volonté de l’ANSF d’offrir un but commercial pour ces poulains de Trois ans : ainsi à l’issue du test aux allures les cavaliers avaient-ils la possibilité d’enchaîner quatre petits obstacles très pédagogiques afin de présenter le style, la force, l’équilibre et la facilité d’utilisation de leurs poulains. La note attribuée n’entrait pas dans le classement de ce Championnat, mais donnait une idée de la qualité sous la selle des chevaux pour d’éventuels acheteurs.

A noter qu’à ce petit jeu, parmi la trentaine de candidats volontaires, Princesse de Laume (Gentleman Platière) obtint la meilleure note (7,70) pour le compte de la GAEC de l’Aumeraie (50)…Pepyte de Beauval (section 1,65 à 1,67m) ne se montra pas sous la selle mais rafla pour le compte de son naisseur Daniel Riquiez (80) le titre suprême avec la meilleure note de modèle, toutes sections confondues. Magnifique alezane, elle se présenta bien également à l’obstacle. Derrière elle Perfect du Chalet (Carantilly) à Catherine Bouchet (42) puis Picotine du Lys , une Elf d’Or à Georges Arnaud (87). Enfin en section d’1,68m à 1,70m Perle des Bonnes (Bon Ami sbs) à G.Pollet (O1) devance Princesse de Laume. Les très grands modèles verront la victoire d’une fille de Dollar du Mûrier, Pumba née chez Agnès Ribard (14) devant Palme d’Or (Elf d’or) née chez Albert Lebrun (35).