Beligneux le Haras fait son show
lundi 09 mars 2020

 Cooper vd Heffinck
Cooper vd Heffinck(Caretino) a conclu la présentation des étalons de Béligneux le Haras © Jean Louis Perrier

Depuis cinq ans l’équipe de BLH convie les éleveurs à une présentation des étalons stationnés dans ses installations. Un show bien orchestré qui attire les éleveurs.

Pour sa présentation 2020, l’équipe de BLH s’est délocalisée de son site de l’European Resort Stallions de Servas (01)  pour les installations de la famille Carlet à Certines, quelques kilomètres plus loin toujours dans l’agglomération de Bourg en Bresse. Même si finalement la météo de ce dimanche 8 mars a été ensoleillée, le cadre cosy du manège des écuries Lexgo Panloup a offert un plus à cette présentation qui a attiré plus de 200 éleveurs. Il faut dire qu’après la disparition du Top Sire qui a réuni à Chazey pendant de nombreuses années des élèves de différents étalonniers, la manifestation organisée par la famille Neyrat est la seule occasion de voir un rassemblement de reproducteurs mâles sur la région…  Et par le palmarès de la plupart des sires en présence, le déplacement vaut le coup !

Entre l’ouverture du show avec Firth of Lorne (For Pleasure) - une des dernières recrues louées pour la saison de monte après une  belle carrière avec notamment une victoire dans le GP du Global de Hambourg - et le final avec la présentation de Cooper vd Heffinck(Caretino), acquis par la famille Neyrat, c’est un défilé de performers sur les terrains et d’étalons déjà très présents dans les palmarès de pères de performers. C’est le cas de Cartani (Carthago), leader du classement Horsetelex des pères dont les produits les plus âgés avaient 14 ans au plus en 2019. Parmi les nouveaux venus sous la bannière BLH, le KWPN Ustinov (Libéro) est 4e dans ce même classement. Fidèle à ses valeurs de choisir des étalons ayant fait preuve d’une belle longévité sur les circuits, comme c’est le cas de ceux cités précédemment, BLH propose aussi le complice de John Whitaker, Argento (Arko III) gagnant de pas moins de 18 GP en CSI, dont les 5* de Rome, Hong Kong, Chantilly …  en huit ans de carrière au plus haut niveau !

La jeune génétique n’était pas oubliée dans cette exhibition. Canabis d’Albain présenté par son éleveur propriétaire Alexis Bouillot présente l’intéressant croisement de Baloubet du Rouet avec une fille de Kannan. Elite à 5 ans à Fontainebleau et gagnant à Lanaken la même année, il est crédité d’un ISO 150, et sa production s’affirme déjà avec Haschich d’Albain, 6e de sa génération à St Lô lors du championnat Selle Français des 3 ans. On suivra avec intérêt l’évolution du tout jeune Crack Bel Z, produit maison issu du croisement de deux grands performers Con Air et l’ancienne complice de Markus Fuchs La Toya III. Présenté sous la selle d’Anthony Gruet qui le sortira sur quelques concours de formation pour son année de 4 ans, il est apparu encore gros bébé mais plein de force et doté d’un bon mental. Très impliqué sur son site de reproduction de Chatenay dans l’utilisation des technologies de pointe comme la ponction ovocytaire associée à l’ICSI, BLH propose aussi une large gamme d’étalons toujours en compétition comme les très en vue Balou du Reventon (Cornet Obolensky)  et Quel Homme de Hus (Quidam de Revel).