Blue Hors Zack, du succès sur les rectangles et à l'élevage
vendredi 13 mars 2020

Daniel Bachlann Andersen et Blue Hors Zack finale Coupe du Monde Göteborg 2019
Daniel Bachlann Andersen et Blue Hors Zack lors de la finale Coupe du Monde de Göteborg en 2019 © FEI/Liz Gregg

Nommé « Etalon Elite » et « Etalon du Danemark de l’année 2014 » par le stud-book DWB, Blue Hors Zack est avant tout un formidable compétiteur qui, du haut de ses seize ans, prétend encore à une sélection olympique cet été. Il est également un excellent reproducteur qui compte pour le moment 39 fils approuvés, qui produisent très bien aussi, et de nombreuses juments primées. Les plus vieux sont très présents sur les CDI et Grands Prix mais fait remarquable : les plus jeunes s’illustrent particulièrement bien lors championnats du Monde des jeunes chevaux, il y en avait toute de même de seize à Ermelo l’année dernière ! Retour sur la carrière de Zack, bien parti pour marquer l'histoire de sa discipline.

Un papier original

L'histoire de Blue Hors Zack débute aux Pays-Bas lorsque Bas et Trudy Wilschut de Bosschenhoofd achètent une foal nommée Orona (Jazz x Belisar) en 1996. « Elle avait quelque chose de plus et un très joli regard », se souvient Bas Wilschut. Du côté de la souche maternelle, on retrouve du pur-sang anglais, le sang de Furioso II et un bel inbreeding sur Nimmerdor. Si le papier était initialement orienté saut d'obstacles (sa première et deuxième mère ont toutes les deux évolué dans cette discipline), Orona a été destinée au dressage et ce, en partie grâce à son père Jazz (étalon KWPN „keur“ et „preferent“). L'étalon, décédé en janvier 2020, a marqué la discipline d'abord en tant que sportif puis en tant que père. Il a été en tête du classement édité par WBFSH des meilleurs étalons de dressage de 2008 à 2011 puis à nouveau en 2019 (lire ici). 

Après un excellent test en station, Orona a participé à des épreuves de dressage petit niveau avant de se consacrer à la reproduction. Elle a mis au monde neuf foals dont Herarona, une jument qui a produit l’étalon Lennox U.S. (Grand Galaxy Win), champion réserve KWPN en 2019. En 2003, elle est croisée avec Rousseau (né en 1998, Ferro x Roemer, „keur“ et „preferent“), champion suprême lors de son approbation KWPN, vainqueur de la Pavo-Cup en 2002 et vice-champion du monde des 5 ans à Verden en 2003. Quelques mois plus tard, le 29 mai 2004 très exactement, naîtra Blue Hors Zack, alors prénommé Zagreb. 

En route vers une première olympiade ?

Bas Wilschut vend très vite ce mâle à Wout Plaizer qui le présente ensuite au concours d’approbation KWPN à s’Hertogenbosch en mai 2007. Il y fait sensation et il y sera même  élu champion suprême. L’étalonnier danois Blue Hors fait l’acquisition du bel étalon bai pour 430 000 euros à la « KWPN Select Sale Auction » et le renomme Blue Hors Zack. 

Un peu tardivement, en avril 2015, il débute sa carrière sportive et se lance tout de suite dans des épreuves de niveau St. Georges et Inter I sous la selle de Daniel Bachmann Andersen. Ces deux dernières années, le couple a engrangé de beaux succès. Après un titre de vice-champion du Danemark en 2018, le couple a accroché la médaille d'or en 2019.  « C’est fantastique », se réjouissait son cavalier, « J’en ai rêvé depuis mon enfance. » Le duo a gagné sa place au sein de l'équipe nationale, il était du voyage lors des JEM de Tryon (10ème du GP, 17ème du GPS et 7ème par équipe) et des championnats d'Europe de Rotterdam (5ème du GP, 10ème du GPS, 7ème de la RLM et 5ème par équipe).

Entre temps, la paire remporte plusieurs victoires individuelles comme lors de la Falsterbo Horse Show en Suède en juillet 2019, mais aussi sur le circuit Coupe du Monde à Herning en 2018 et à 's-Hertogenbosch l'année suivante. Ils seront même septièmes et quatrièmes lors des finales  de Paris et Göteborg.

Cette année, le circuit indoor n'est pas une priorité pour Daniel qui prépare activement Tokyo. « Mes deux top-chevaux, Blue Hors Zack et Blue Hors Zepter (qui  est d'ailleurs le fils de Zack, ndlr) représentent mes grands espoirs pour une participation aux Jeux Olympiques mais il est difficile à savoir qui des deux ira », confiait-il. De fait, Zack se consacrera uniquement au sport cette saison. « Pour le bien-être du cheval, il serait mieux si Zack pouvait se concentrer sur une préparation en vue des Jeux Olympiques », a annoncé Martin Klavsen, directeur d’élevage « Blue Hors ». 

Une production compétitive et précoce

Il faut dire que Zack s'affirme depuis quelques années comme l'un des meilleurs étalons de dressage, sa production est déjà conséquente et particulièrement précoce, ce qui lui a permis de s'illustrer très tôt, notamment lors des championnats du Monde des jeunes chevaux. 

Parmi ses produits mâles les plus compétitifs on retiendra : Glock’s Zonik (DWB, né en 2008, Romanov x Don Schufro) qui a couru plusieurs championnats sous la selle d'Edward Gal. Lui même a déjà donné d'excellents fils comme Zum Glück RS2 OLD (old, né en 2013), 9e de la finale des Championnats du Monde pour jeunes chevaux de dressage à Ermelo et champion des 6 ans lors des Bundeschampionate à Warendorf en 2019, ou Zucchero OLD (Zonik x Prince Thatch) champion du Monde des 6 ans à Ermelo en 2019, malheureusement décédé mi-février d’une colique.

Il y a aussi Sezuan (DWP, né en 2009, Don Schufro), l’étalon du Gestüt Peterhof qui est triple champion du Monde en 2014, 2015 et en 2016 avec Dorothee Schneider. Sezuan est entre autre le père de l’étalon So Unique 2 (rheinl, né en 2015, mère par Donerhall), qui a gagné la finale des 4 ans lors des championnats du Monde à Ermelo en 2019 sous la selle de Eva Möller, et de Secret (DSP, né en 2014, Sezuan x St. Moritz) 2e de la finale des 5 ans à Ermelo.

Zac Efron MT OLD (né en 2015, Don Larino), champion suprême de l’approbation d’Oldenbourg à Vechta en avril 2018 quand Elisabeth Max-Theurer fait son acquisition. Ensuite, il a été 4e du championnat du Monde des 4 ans à Ermelo en 2019.

Zalando (old, né en 2010, Sunny Boy) qui fait partie du TOP 1 % des meilleurs reproducteurs en Allemagne. Avec Nicole Casper, l’étalon du Gestüt Birkhof réussit en épreuve de dressage niveau Grand Prix S* et Prix Saint Georges. Il est le père des étalons approuvés Zapato et de Hermès de Saint Val, étalon SF qui a été en 2017 champion suprême des foals SF orientation dressage à Saumur et qui a été troisième meilleur étalon SF dressage (2 ans) lors de la GS de Saumur en 2019.

Zee Mee Blue (DWB, né en 2010, Don Schufro) a été champion suprême de l’approbation au Danemark en 2013 et réussit en épreuves de dressage Grand Prix Inter I.

La liste serait bien trop longue pour tous les citer. Parmi d'autres étalons approuvés on trouve succinctement : Zackerey (DWB, né en 2014, Sandro Hit) qui a déjà produit des poulains d’une grande qualité, Zoom (han, né en 2014, Don Schufro), 1er champion réserve des étalons dressage lors de l’approbation de la Westphalie en novembre 2016, il a terminé le test de 14 jours à Neustadt/Dosse en avril 2017 comme meilleur étalon orientation dressage (8,88), Zackman M (DWB, né en 2013, Solos Carex), approuvé DSP à Munich-Riem et MDM Zodiac OLD (han, né en 2013, Donnerschwee), champion suprême de l’approbation d’Oldenbourg en 2016 et Champion d’Oldenbourg. 

Zack x Don Schufro, le croisement qui marche

Bon nombre de filles de Zack réussissent également en compétition. A noter que le mélange avec Don Schufro semble particulièrement fructueux. Straight Horse Ascenzione (DWP, née en 2013, Zack x Don Schufro) a par exemple été finaliste aux championnats du Monde pour jeunes chevaux de dressage en 2018 et en 2019. Elle est la propre sœur de Sezuan comme Straight Horse Sezuanna (DWB, née en 2013) qui a été championne du Danemark en 2016. Skovens Tzarina (DWB, née en 2014, Zack x Don Schufro) a été championne des juments de 3 ans au Danemark en 2017. Weihcera (old, née en 2009, Zack x Don Schufro), l'une des filles de la célèbre Weihegold, tourne en épreuves de niveau Prix St. Georges. Elle est elle-même la mère de For Gold OLD, étalon approuvé avec prime et finaliste des 5 ans à Ermelo en 2019.