Bon et beau salon à Châlons en Champagne
samedi 19 février 2011

Chalons en champagne2011- Canturo
Canturo

Rencontre avec Jean Lefebvre (affixe « d’Ixe »), témoin, acteur et promoteur du Show de l’Elevage qui s’est tenu à Châlons en Champagne dimanche 13 février.

Le public d’éleveurs « parmi lesquels de nombreux belges et hollandais » souligne Jean Lefebvre, a répondu très favorablement à l’invitation conjointe de l’ARDCP (Association Régionale de Développement du Cheval et du Poney en Champagne-Ardenne) et du nouveau Haras de Buzancy. «On a senti un public de connaisseurs très curieux et posant beaucoup de questions sur les origines, les parcours sportifs, le caractère des étalons et les points forts qu’ils transmettent ; Si bien que malgré la crise que traverse la filière actuellement l’ambiance était globalement bonne et les conditions d’accueil et d’intendance excellentes. Cela tient peut être au fait que Châlons en Champagne est le premier salon des étalons dans le calendrier mais ici les clignotants étaient au vert d’après les commentaires recueillis ». Beaucoup d’étalonniers ont en effet constaté un certain dynamisme du marché. « Les étalonniers que j’ai interrogé, comme Jean-Noël Poitau et Liliane Fromer, ont admis avoir bien travaillé et il semble qu’avec une trentaine de contrats signés le G.F.E (Groupe France Elevage) aiteu le vent en poupe avec un panel de bons étalons parmi lesquels j’ai noté l’olympique Quintus présenté en mains comme Kannan qui suscite toujours de l’intérêt ».Dans les produits de Quidam de Revel Quetam des Etisses a renouvelé une prestation déjà très remarquée dans le Master des Etalons de L’Eperon en Octobre à Saint Lô. Jean Lefebvre confirme « une prestation tonique et une excellente qualité de saut avec des moyens ». Dollar dela Pierre et Canturo  ont attiré les regards. « …mais j’ai particulièrement apprécié le hanovrien Scendix, fils de Stakkato, qui selon moi est celui qui a le mieux sauté. J’ai beaucoup aimé le modèle du cheval de dressage Spartakus, autre fils de Stakkato ».

Quant au décorum, « on constate que les étalonniers font des efforts pour recevoir le public et les stands sont accueillants ». Coup de chapeau donc à Michel Guiot (Elevagede Talma), principal organisateur de ce salon, qui n’a pas ménagé sa peine pour la réussite de l’événement. Seule la sono sera à améliorer l’an prochain.  

Même s’il est évidemment prématuré de dresser le moindre bilan puisque ce salon des étalons à Châlons en Champagne ouvre la saison de monte, il faudra rester attentif à ces premiers signes encourageants tout en vérifiant et en souhaitant qu’ils se confirment sur les étapes suivantes.

Les étapes suivantes à ne pas manquer:

Salon des Etalons de Sport en Normandie – Saint Lô les 19 et 20 février

Equi Génétics – Poitiers les 19 et 20 mars

Top Sires – Chazey sur Ain le 6mars

Etalons Prestige – Saint Etienne de Tulmont le 13 mars