Championnat de France Anglo-Arabe: Une petite race à gros potentiel !
mardi 23 septembre 2014

pompadour 2014 Elyas de Domerguie et Ezekiel de Bagneux
Elyas de Domerguie et Ezekiel de Bagneux © Cédric Vlemmings

En même temps que les finales de CCE, Pompadour accueille traditionnellement le National de la race Anglo Arabe. Mais cette petite race ayant deux finalités bien différentes aujourd'hui, seule la production sport y est présente, les courses organisant leur show le 25 septembre sur l'hippodrome de La Teste (33).

La sélection exigée par le programme de course a éloigné les deux spécialités au point que ce n'est  que la moitié de la race qui était jugée à Pompadour.

La quantité des participants prouve cette précarité numérique : 94 sujets (plus 11 polonais et 1 suisse) étaient répartis en 17 sections, soit en moyenne 5,5 sujets par sections, dont 9 mâles de 3 ans (ex: concours étalons que l'on a connu avec plus de 50 participants !)

Le constat est d'autant plus inquiétant pour la sélection, qui gagne toujours à s'appuyer sur une base la plus large possible, que cette production diminue d'année en année.

Après la quantité, l'autre constat sur la qualité n'est pas plus encourageant. Elle fait apparaître les meilleures notes pour les sections 3, soit les anciens AACR, anglos possédant un auteur étranger à la race. Ainsi les mâles de 3 ans culminent à 6,92...alors que la section hongre et femelle est dominée par un Suisse à 7,72.

Et les meilleures notes du concours (8,50 et 8,15) sont attribuées à 2 foals, issus de la première production du crack AACR, Upsilon. Ce fils du holsteiner Canturo, qui était la veille sacré Champion des 6 ans, aprés avoir gagné les 4 et 5 ans, est le père du mâle et de la femelle des gagnants des pelotons AA section 3..

Et les même notes (8,22) sont attribuées, dans cette même catégorie, aux deux premières poulinières. La gagnante Apriori du Py (par le SF Olala de Buissy) est suitée d'un foal du SF Jarnac et récompense l'élevage performant à haut niveau de Thierry Lucas en Lot et Garonne. Quant à  la suivante (à quelques centième de points) O'Vive (par Fusain du Defey) ce n'est autre que la mère du crack Upsilon, déjà cité, dont le frère ainé, Trouble Fête, est vice Champion CCE des 7 ans !

Elle est suitée d'une pouliche d'un autre AACR, fils du SF Quick Star, Visavi d'Ivraie, et représente l'élevage gersois de Patrick et Marie-Pierre Sisqueille.

Ajoutons l'élevage cantalou de la Domerguie, 3 fois victorieux, avec un foal d'Upsilon, champion suprême et chez les 2 ans mâles et femelles. L'un section 3 par le KWPN Tinka's Boy et l'autre par l'Anglo Nathan de la Tour. Citons aussi Réglisse Biboulet (par Hermès d'Authieux), gagnante des juments suitées d'un Anglo, ce foal de Torrent Biboulet, met en valeur l'élevage toujours présent de Catherine de Lartigue dans les Hautes Pyrénées.

Ce concours aura eu le mérite de montrer la qualité des premiers produits d'un AACR d'exception : Upsilon, ce champion des 4, 5 et 6 ans de CCE, la discipline de l'Anglo, qui plébiscité par les normands, a sailli cette année plus de 160 juments. Serait il le messie, le futur chef de race que la race attend depuis des dizaines d'années, seule issue pour sauver cette race Anglo, aimée de tous ? 

Tous les résultats ici