Championnat du monde du cheval arabe : Les passionnés ont rendez-vous au Bourget
samedi 19 novembre 2022

Championnat du monde du cheval arabe
Championnat du monde du cheval arabe © Eric Knoll

Ce week-end se déroule le championnat du monde du cheval arabe, un événement installé au calendrier des amoureux des chevaux depuis plus de quarante ans. Chaque année, le Ceneca, organisateur de l’événement et d’autres salons tels que celui de l’Agriculture, met les petits plats dans les grands pour faire de ce rendez- vous un vrai moment de poésie.

Depuis une quarantaine d’années, le championnat du monde du cheval arabe attire un flot de visiteurs de plus en plus conséquent, et offre à la race une superbe vitrine. Après avoir été organisé dans le cadre du Salon du cheval de Paris, Porte de Versailles, jusqu’en 2008, puis à Villepinte jusqu’en 2019, l’événement a eu lieu l’an dernier de nouveau Porte de Versailles. Cette année, faute de halls disponibles dans l’enceinte de la capitale ou à Villepinte, le rendez-vous prend ses quartiers au Bourget, au Parc des Expositions.

Le Centre national des expositions et concours agricoles (Ceneca), propriétaire et organisateur de l’événement, a ainsi fait face à un sacré défi que d’organiser cet événement de façon indépendante, sans l’appui du Salon du cheval de Paris. « La dernière édition du Salon du cheval de Paris s’est tenue en 2019 », indique Jean-Luc Poulain, président du Ceneca. « En 2020, année de la crise sanitaire, il n’y a rien eu, ni Salon, ni championnat du monde du cheval arabe. En 2021, le Salon du cheval de Paris ne pouvait se tenir et la question d’organiser uniquement le championnat du monde du cheval arabe s’est posée. On savait que l’événement drainait de plus en plus de public, mais il n’était pas aisé de chiffrer précisément le nombre de visiteurs qui venaient spécialement pour ce championnat dans le cadre du Salon du cheval. Finalement, nous avons décidé de relever ce défi et l’événement a eu lieu Porte de Versailles. » Sur trois jours, le rendez-vous a réuni environ un millier de personnes. Et de façon générale, l’organisateur perçoit l’intérêt du public pour ce rendez-vous.

La suite de cet article est à découvrir dans le numéro 444 de L'Eperon Hebdo (paru le 16 novembre 2022), disponible sur notre boutique en ligne.